Le personnel de Canal3 en grève les 4 et 5 février

635 2

Les travailleurs de Canal3 étaient face  la presse, lundi 2 février pour annoncer un préavis de grève de 48h, les 4 et 5 février 2015 pour exiger la satisfaction totale de leur plateforme revendicative.

Les négociations entreprises avec les dirigeants de la télévision canal3 depuis la dernière crise du 22 décembre pour réclamer de meilleures conditions de vie et de travail n’ont rien donné. « Rien n’a avancé depuis les dernières revendications. Aucun point de notre plateforme n’a trouvé gain de cause jusqu’à présent, tout est resté dans le flou jusqu’à présent», dénonce Arnaud Idani, délégué personnel et syndical.

Le blocus se trouverait au niveau du PCA qui avait promis de prendre des mesures. « On a repris par rapport à des clauses qui ont été prises entre notre ministère de tutelle et le PCA.

 Il  nous a dit : reprenez le travail quand je vais rentrer je prendrai des mesures. On a cru à sa parole (…) on est en train de nous tourner, cette fois-ci on espère qu’ils vont bien nous entendre », explique toujours le délégué.

Outre les revendications, les agissements du directeur général n’apportent  pas de cohésion au sein du canal3 et le cumul de poste dénoncé persiste « c’est le comptable qui est par ailleurs le beau-frère du directeur, qui reçoit et traite les courriers maintenant en lieu et place la standardiste du fait qu’elle faisait partie des grévistes », fait-il remarquer encore.

Quant à la démission de Directeur général adjoint Rémi Dandjinou, le délégué du personnel dit l’avoir appris sur les réseaux sociaux comme tout le monde.

« Il fait partie du personnel et Jusqu’à preuve du contraire nous n’avons vu aucune lettre de démission de Rémi,  nous avons appris tous les nouvelles de sa démission à partir des réseaux sociaux, il dit qu’il est en préavis. Dans un service organisé, si je dois démissionner j’écris une lettre et je fais ampliation au délégué du personnel».

«Il y a deux camps à canal3 mais le personnel censé ne travaillera pas. Mais si jamais rien n’est fait, on va durcir encore le ton jusqu’à ce qu’ils nous comprennent et exaucer nos vœux », disent-ils. Des syndicats notamment le SYNATIC et bien d’autres promettent apporter leur aide au personnel dans les jours à venir.



Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. voici des gens qui savent ce qu’iils veulent,, mais j? appris qil ya des traitres parmi eux, la nature va se charg?e d’eux

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *