CAN 2015 Guinée Équatoriale # Tunisie: La CAF sanctionne tout le monde

442 0

Les commissions d’arbitre et disciplinaire ont pris des sanctions contre l’arbitre mauricien Seechurn Rajindrapasard qui a sifflé match entre la Tunisie et la Guinée Équatoriale. En plus de cela, les deux parties, tunisienne et équato-guinéenne, ont aussi été sanctionnées.

Arbitre Guinée Equatoriale Tunisie

La Commission des Arbitres de la CAF, dans son communiqué souligne la faible performance Seechurn Rajindrapsard durant la rencontre entre la Guinée Équatoriale et la Tunisie (2-1).

Elle souligne aussi son « incapacité inadmissible à maintenir le calme et sévir correctement afin de garantir le contrôle des acteurs du match en question ».

C’est pourquoi, elle a décidé « de mettre fin à la mission de l’arbitre Seechurn Rajindrapasard pour la CAN 2015, de le suspendre pour une durée de six (6) mois pour mauvaise performance, de le retirer de la liste d’Elite A des Arbitres de la CAF ».

La commission de discipline pour sa part a aussi constaté de nombreux incidents, notamment le comportement du Président de la Fédération Tunisienne de Football Wadie Jary, qui est entré sur l’aire de jeu en critiquant l’arbitre et la CAF, le comportement antisportif des joueurs qui ont cassé une porte des vestiaires et un réfrigérateur.

La Tunisie pourrait exclue de la CAN 2017

La CAF a exigé la réparation de ces dégâts causés par les Tunisiens. Il impose à la fédération tunisienne une « amende de 50.000 USD (Cinquante Mille Dollars Américains) pour le comportement insolent, agressif et inacceptable des joueurs de l’Equipe Nationale de Tunisie ainsi que des officiels tunisiens lors du match susmentionné ».

En plus de cela, l’instance dirigée par Issa Hayatou a instruit « la Fédération tunisienne d’envoyer à la CAF avant le 5 février à minuit, une lettre d’excuses en rapport avec les insinuations de partialité et de manque d’éthique à l’encontre de la CAF et de ses officiels, ou à défaut de présenter des preuves irréfutables et tangibles  pour étayer les propos injurieux de la FTF ». Au cas contraire, la Tunisie pourrait être exclue de la CAN 2017.

La Guinée Équatoriale n’échappe pas aux sanctions de la CAF. Elle a imposé une amende de 5.000 (Cinq Mille Dollars Américains) à la fédération équato-guinéenne de football (FEGUIFUT) tout en lui demandant de prendre des dispositions sécuritaires nécessaires pour le bon déroulement des matches des demi-finales, de la 3e place et de la finale de la CAN 2015.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *