Commission de la réconciliation nationale : Une « force de proposition » se hisse

469 0

En préparation à la grande conférence publique du 13 février 2015 sur le thème : « Parole de Dieu, Vérité, Justice et Réconciliation en Afrique », prévue au Palais de la Jeunesse et de la Culture Jean Pierre Guingané, le Service pastoral pour la formation et l’accompagnement des responsables (SEPAFAR), le Réseau des jeunes pour l’intégration africaine (RJIA) et Bayard Afrique Press ont animé une conférence de presse, ce jeudi 5 février 2015 à Ouagadougou.

La conférence publique du vendredi 13 février prochain, aux dires des organisateurs, est gratuite pour tous et sera animée par des fidèles chrétiens et des Hommes de l’Eglise, principalement par Monseigneur Nicodème Barrigah-Benissan, le Président de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation du Togo.

Des invitations ont été envoyées à plusieurs personnalités nationales et internationales notamment du gouvernement de la transition, du Conseil national de la transition (CNT) et de la Communauté musulmane.

Cette conférence publique, selon le Coordonnateur du SEPAFAR, Armand Béwendé, « sera suivie de débats, des émissions Radio, Télé et en salles sur des thèmes d’actualité nationale et internationale ou liés à la formation permanente ».

Jean Paul Sagatou, qui fait partie du comité d’organisation de la conférence publique, lui, a plutôt insisté sur trois sous points essentiels qui justifient l’importance de ladite conférence : Penser, Communiquer et Passer le relai.

Il s’agit donc, après les nombreuses propositions et suggestions, de trouver des pistes de solutions efficaces afin d’accompagner les populations et les acteurs œuvrant « pour un continent où il fait bon vivre ».

Quel rapport entre le SEPAFAR et la Commission de la réconciliation au Burkina ?

Prenant l’exemple du Rwanda, de l’Afrique du Sud, de la Côte d’Ivoire et du Salvador, Jean Paul Sagatou a déclaré : « Nous voulons être une force de proposition ».

Cette grande conférence publique se veut en fait un cadre d’échanges entre jeunes, hommes et femmes sans aucune distinction ethnique, religieuse, politique ni raciale.

Interpellé sur le rapport qui existerait entre le SEPAFAR et la Commission de la réconciliation nationale et des reformes instruite par la Charte de transition et composée de cinq sous-commissions, Armand Béwendé a laissé entendre que « le SEPAFAR n’est nullement impliqué directement dans cette Commission ».

Outre, une page Facebook sera mise en place et fonctionnelle à l’issue de cette conférence publique du 13 février prochain.

En rappel, les ambitions du SEPAFAR sont de former, aujourd’hui, de nouvelles générations chrétiennes pour relever le défi du monde et demain, former des chrétiens engagés pour préparer l’avenir.

Noufou KINDO

Burkina24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. SOUTENONS LA TRANSITION JUSQU?? LA FIN
    SOUTENONS LA TRANSITION JUSQU?? LA FIN
    SOUTENONS LA TRANSITION JUSQU?? LA FIN

    LE BRAVE PEUPLE BURKINAB? DEMANDE LA DISSOLUTION IMM?DIATE DU RSP SANS CONDITION. ON NE VEUT PAS DE MILITAIRES VOYOUS OU CRIMINELS DANS L?ARM?E

    LE BRAVE PEUPLE BURKINAB? DEMANDE LA DISSOLUTION IMM?DIATE DU RSP SANS CONDITION. ON NE VEUT PAS DE MILITAIRES VOYOUS OU CRIMINELS DANS L?ARM?E

    LE BRAVE PEUPLE BURKINAB? DEMANDE LA DISSOLUTION IMM?DIATE DU RSP SANS CONDITION. ON NE VEUT PAS DE MILITAIRES VOYOUS OU CRIMINELS DANS L?ARM?E

    LE BRAVE PEUPLE BURKINAB? DEMANDE LA DISSOLUTION IMM?DIATE DU RSP SANS CONDITION. ON NE VEUT PAS DE MILITAIRES VOYOUS OU CRIMINELS DANS L?ARM?E

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA D?MOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINAB?

    QUE LE SEIGNEUR B?NISSE LE BURKINA QU?ON AIME.AMEN
    PAIX ET SUCC?S A TOUS LES BURKINAB?S. AMEN
    BONNE ET HEUREUSE ANN?E 2015 BRAVE PEUPLE BURKINAB?

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l?Alternance

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *