Gabon : Le principal parti d’opposition de nouveau autorisé

 Guy-Bertrand Mapangou, le ministre gabonais de l’Intérieur, a rendu public le mercredi l’annonce de la levée de sanction contre « l’Union nationale », lui donnant ainsi l’autorisation à nouveau d’exercer, indique VOA.

Le parti avait été dissous en 2011 après que son chef André Mba Obame s’était proclamé président.

Le communiqué du ministre précise que le parti politique Union nationale est réhabilité et autorisé à exercer ses activités sur l’ensemble du territoire national.

Cette autorisation intervient à un an de la prochaine élection présidentielle en 2016.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page