RSP : Des OSC demandent à l’armée de prendre ses responsabilités

866 5

Trois organisations de la société civile, notamment l’APDC, la CVDG et le collectif tous unis pour une transition réussie ont remis ce vendredi 6 février 2015,  une déclaration à l’Etat-major général des armées, devant à ce dernier de “prendre ses responsabilités” dans l’affaire du Régiment de sécurité présidentielle.

« Nous sommes sortis pour demander au chef d’état-major de prendre ses responsabilités. Nous demandons purement et simplement la dissolution du RSP. Nous voulons que l’armée républicaine sorte avec nous en civil pour retirer les armements que Blaise Compaoré mis à la disposition du RSP. 

Nous voulons une armée républicaine unique, nous voulons qu’il y ait une uniforme, que ce soit la même tenue une même couleur pour notre armée». Tels ont été  les termes avec lesquels Safiatou Lopez Zongo, porte-parole de trois OSC réunis devant l’état-major général des armées, avant de remettre une déclaration commune au Lieutenant-colonel Farta Bassirou, chef de division renseignement  militaire.

A son tour, le lieutenant-colonel, tout en remerciant les OSC pour leur considération et la démarche, a rassuré que le message est entendu et compte sera rendu au chef d’état-major dès son retour.

Quant aux compromis trouvés pour résoudre la crise, Safiatou Lopez Zongo dit ne pas les reconnaitre.

Les manifestants devant l'état-major
Les manifestants devant l’état-major

« Le lieutenant-colonel Zida ne peut pas accepter les revendications du RSP. Nous ne reconnaissons pas cela. C’est comme je l’ai dit, le pouvoir appartient au peuple, qu’ils se mettent ensemble pour discuter et faire des compromis, nous ne savons pas sur quelle base, nous ne savons même pas si nos vies sont vendues, nous disons que nous ne sommes pas d’accord», dit-elle

Les responsables avant de quitter l’Etat-major ont remercié l’armée pour les avoir reçus et pour avoir fait preuve de patriotisme les 30 et 31 octobre, et « espèrent une fois de plus qu’elle entendra leur cri de cœur ».

« Vous ne pouvez pas rester silencieux parce que si vous restez silencieux, nous allons vous tenir pour responsables, nous ne voulons pas d’une armée dans une armée », fait comprendre toujours Safiatou Lopez.

Avant de se séparer à la place de la révolution, les manifestants se sont donnés rendez-vous pour demain samedi pour le meeting.

Reveline SOME

Burkina24



Article similaire

Il y a 5 commentaires

  1. C’est une HONTE NATIONALE, et pour l’arm?e nationale et pour le peuple tout ENTIER! j’ai honte d’?tre burkinab?. m?me la n?buleuse BOKO HARAM est plus structur?e que notre soit disante arm?e, raison pour laquelle c’est une force tranquille et REDOUTABLE devant laquelle m?me l’arm?e tchiadienne recule! faites nous honneur!!!

  2. Merci aux osc et partis politiques.Ts unis ns allons bouter l’ebola(rsp) de notre armee.L’appartheid militaire que le rsp est entrain d’installer au Burkina n’a pas sa place chez nous.A bas le rsp,vive l’armee republicaine intelligente qui n’utilise pas les armes du peuple pr griller le peuple comme des poulets.

  3. Voila une femme digne encore. l Armee nationale doit mettre fin a cette betise du RSP. Le peuple ne reconnait pas le forcing fait a Zida. Le RSP devrait avoir honte.

  4. Ce n’est pas parce que le rsp a des armes bien ?quip?es qu’ils doivent faire les b?tises les plus folles du monde et que le Brave Peuple doit c?der ? la moindre revendication de leur part(chantage de la garde pr?torienne). LE PEUPLE EST et RESTE PLUS FORT QUE LE RSP CRIMINEL.

    NOUS DEVONS IMP?RATIVEMENT TERMINER TOUT LE TRAVAIL QUE NOUS AVONS COMMENC? EN FIN OCTOBRE EN D?MANTELANT LE RSP QUI RESTE UNE S?RIEUSE MENACE POUR LA TRANSITION ET LES NOUVEAUX R?GIMES A VENIR.

    Non aux militaires criminels
    Non aux militaires d?stabilisateurs
    Non aux militaires manipul?s de l?ext?rieur
    Non aux militaires au comportement voyou
    Oui ? la dissolution effective du Rsp
    Oui aux militaires recadr?s contre le terrorisme
    Oui aux militaires recadr?s contre le grand banditisme
    Oui ? une arm?e indivisible et r?publicain.

    A NOS MARTYRS QU?ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA D?MOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINAB?

    QUE LE SEIGNEUR B?NISSE LE BURKINA QU?ON AIME.AMEN
    PAIX ET SUCC?S A TOUS LES BURKINAB?S. AMEN
    BONNE ET HEUREUSE ANN?E 2015 BRAVE PEUPLE BURKINAB?

    ACHILLE TAPSOBA

  5. Ce n’est pas que le rsp a des armes bien ?quip?es qu’ils doivent faire les b?tises les plus folles du monde et que le Brave Peuple doit c?der ? la moindre revendication de leur part(chantage de la garde pr?torienne). LE PEUPLE EST et RESTE PLUS FORT QUE LE RSP CRIMINEL.

    NOUS DEVONS IMP?RATIVEMENT TERMINER TOUT LE TRAVAIL QUE NOUS AVONS COMMENC? EN FIN OCTOBRE EN D?MANTELANT LE RSP QUI RESTE UNE S?RIEUSE MENACE POUR LA TRANSITION ET LES NOUVEAUX R?GIMES A VENIR.

    Non aux militaires criminels
    Non aux militaires d?stabilisateurs
    Non aux militaires manipul?s de l?ext?rieur
    Non aux militaires au comportement voyou
    Oui ? la dissolution effective du Rsp
    Oui aux militaires recadr?s contre le terrorisme
    Oui aux militaires recadr?s contre le grand banditisme
    Oui ? une arm?e indivisible et r?publicain.

    A NOS MARTYRS QU?ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA D?MOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINAB?

    QUE LE SEIGNEUR B?NISSE LE BURKINA QU?ON AIME.AMEN
    PAIX ET SUCC?S A TOUS LES BURKINAB?S. AMEN
    BONNE ET HEUREUSE ANN?E 2015 BRAVE PEUPLE BURKINAB?

    ACHILLE TAPSOBA

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *