Billenium : La maîtrise du détail

717 0

Un jeune entrepreneur burkinabè fait carrière dans la confection des costumes en Amérique du Nord.

À 20 ans, Alioune Traoré, étudiant en finance à l’université d’Ottawa développe une passion pour la mode. Crée depuis 2 ans, c’est en 2014 que Billenium ouvre officiellement ses portes au Canada.

À travers ses costumes, Traoré se donne pour mission d’offrir une pièce maitresse dans la garde-robe de ses clients. Cette passion s’est développée depuis son enfance au Burkina Faso, au cours de laquelle il optait plus pour la classe et l’élégance.

Dès son arrivée au Canada en 2012, Alioune décide d’apprendre encore plus sur le domaine de la mode. Pour ce faire, il apprend à coudre et commence par customiser ses propres vêtements et chaussures.

‘’ Je veux que les clients aient un meilleur reflet de leur personnalité’’
‘’ Je veux que les clients aient un meilleur reflet de leur personnalité’’

Ses créations ayant rencontré un vif succès, il décide de se lancer dans les costumes personnalisés. Il propose des costumes, chemises et manteaux d’excellente qualité pour hommes et femmes et pour un meilleur rapport qualité prix. Différentes matières de costume : coton, cashmere, divers types de laine.

‘’ Je veux que les clients aient un meilleur reflet de leur personnalité’’, ambitionne Traoré.

À travers 36 millions de choix de costume, Billenium permet au client de devenir le propre architecte de son costume.

Il emploie souvent la phrase ‘’Dress to impress’’ qui signifie en français, ‘’habillez-vous pour impressionner’’. Son objectif est que ses clients contrôlent l’impression que le monde aura d’eux à travers leurs vêtements.

Par Dalila YARO

 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *