Etienne Traoré : « Je demande au RSP de rentrer dans la République »

Le Pr Etienne Traoré, universitaire et membre du parti politique le PDS/Mètba, revient sur la question du Régiment de sécurité présidentielle ( RSP) et interroge les autorités ivoiriennes sur le statut de Blaise Compaoré.

Je tiens à féliciter toutes les OSC qui ont réussi une grande mobilisation à la place de la Révolution pour dire non au coup d’état permanent du RSP et donc demander sa dissolution pure et simple ce samedi 07 Février 2015. Toutes les informations qui nous parviennent tendent à nous convaincre que ce corps d’élite créé par Blaise pour protéger son pouvoir autocratique et dynastique, voulait se constituer en rempart armé du CDP pour tenter de contrôler la Transition au profit des nostalgiques de l’ancien Régime. Leur porte parole l’a publiquement démenti à présent.
Mais mes amis internautes, restons vigilants en considérant plutôt les actes que les déclarations. Comment peut-on imposer au Président du Faso un collaborateur militaire si on est de bonne foi?

Comment peut-on imposer au Premier Ministre des nominations voulues par ce seul corps si on est de bonne fois? Moi j’ose demander publiquement à ce corps de rentrer dans la République, c’est à dire dans le Faso.

Cela signifie qu’il doit se mettre sous les ordres de l’autorité politique et servir là où cette autorité lui indique et non là où lui seul veut servir et dans des conditions voulues par lui seul. Dans le cas contraire, il faut alors opérer directement un coup d’état afin que nous soyons tous situés et prenions nos responsabilités en conséquence!

Dans un véritable État de droit, c’est partout le politique qui commande aux militaires. Dès que c’est le contraire, il faut parler de coup d’état comme cette malheureuse manœuvre qui a empêché la tenue du dernier conseil des ministres.
En attendant de revenir plus en profondeur, je me permets d’interpeller les autorités ivoiriennes pour poser publiquement la question du statut de Blaise Comparé : est-il un réfugié politique ou un opposant en activité?

Dans le premier cas, il ne respecte pas son statut de neutralité par rapport à nos questions politiques internes quand on entend comment ses supporters comme Sanou Salia (ancien maire de Bobo Dioulasso) affirment que de Yamoussokro, Blaise Comparé les « soutient » et qu’ils préparent son « retour triomphal »!!! Dans le second cas, c’est encore plus grave car il s’agirait purement et simplement d’une situation d’hostilité créée par les autorités ivoiriennes!

J’interpelle dans le même temps les autorités de la Transition pour clarifier cette situation avant qu’elle ne dégénère au détriment des bons rapports avec ce pays voisin, frère et avec lequel nous sommes condamnés à collaborer par delà les humeurs de nos différents gouvernants.

Merci aux Osc pour leur vigilance et leur courage de veille. Merci à l’opposition politique qui a pris une juste position contre cet acte antirépublicain et de nature putschiste.

Restons tous vigilants et coordonnons nos luttes pour le succès de la Transition et l’organisation d’élections libres, équitables et véritablement transparentes.
Que Dieu éloigne de notre pays toute division violente que des forces diaboliques veulent y introduire. Elles échoueront, j’en suis sûr. Mais cette fois avec quelques dommages.

Étienne Traoré., Université Ouagadougou, le 08 février 2015



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

4 commentaires

  1. si vous les opposants politiques laissez Blaise revenir au pouvoir ici je me transformerais en croque mort pour vendre des cercueils car ?? va mourirrrrr

  2. Je confirme : Que le RSP soit reform? avec la lettre et l?esprit d?une arm?e r?publicaine qui prot?ge le peuple et son repr?sentant, et non tu? le peuple a main nu. 20 policiers bien form? peuvent prot?ger un repr?sentant du peuple Burkinab? si ce repr?sentant n?a pas du sang dans les mains.

  3. Rendons le RSP caduc en tenant le Conseil des ministres ailleurs et en d?localisant m?me la Pr?sidence ailleurs! C'est la seule voie pour que le Conseil ne soit plus pris en otage!!!

  4. Le pr?sident et le PM doivent d?m?nager le gouvernement imm?diatement de Kossyam! Depuis quand un gardien peut-il te forcer pour te garder???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page