Le PAREN propose une loi contre l’homosexualité

776 10

Le parti pour la renaissance nationale(PAREN) veut présenter quatre propositions de loi au Conseil national de la transition. Il s’agit des lois portant interdiction et répression de l’animalité, de l’homosexualité, de la pédophilie, et du mariage de personnes de même sexe au Burkina, de la taxe sur les véhicules automobiles, de l’assurance pour la créance de salaire et la circulation des mineurs. Les membres du bureau exécutif du parti et le fondateur ont présenté ces projets de loi à la presse ce samedi 7 février 2015 à Ouagadougou.

Dans l’attente que le Conseil national de transition inscrive son action dans le principe de bonne gouvernance, le PAREN veut proposer quatre lois. C’est ce qu’a annoncé Tahirou Barry, président du parti.

Ainsi, la loi portant interdiction et répression de l’animalité, de l’homosexualité, de la pédophilie, et du mariage de personnes de même sexe servirait à éviter les comportements déviants résultant des libertés individuelles occidentales.

Tairou barry, president du PAREN
Tahirou Barry, président du PAREN

«La liberté individuelle (…) apparait comme le plus sûr moyen de faire descendre l’homme là où plus aucun animal ne peut tomber» selon les explications de Tairou Barry, pour qui ces vices sont devenus des droits de l’homme en Occident, contre la loi naturelle.

« Nous ne condamnons pas l’homosexualité à travers le monde(…) mais chez nous au Burkina Faso en particulier, et en Afrique en général, qu’on nous laisse notre conception des libertés(…)Il faut empêcher les dérives d’un monde tellement développé au plan matériel, qu’il s’est appauvri au plan spirituel» a complété Laurent Bado, fondateur du parti. Le vote de cette loi préserverait donc les Burkinabè des excès coupables de la liberté individuelle occidentale.

La loi sur la taxe sur les véhicules automobiles, plaide quant à elle, en faveur du rétablissement de la taxe sur les véhicules automobiles au profit du budget général de l’Etat. Elle pourrait par la suite servir de ressources substantielles pour venir en aide aux étudiants les plus démunies.

En ce qui concerne l’assurance pour la créance de salaire, elle institue une assurance, en invitant le gouvernement à l’organiser par décret pris en conseil de ministres, en la forme la plus convenable avec les partenaires sociaux. Elle vise à garantir des moyens de subsistance aux travailleurs, en cas de problème avec leur employeur.

La proposition de loi sur la circulation des mineurs renforcerait les articles 434 et 436 qui interdisent l’accès aux bars et dancings aux mineurs de moins de 18 ans non accompagnés et punit le gérant de débit de boisson qui leur servirait des boissons alcoolisées.

Elle prône l’affichage à la devanture ou à l’intérieur des établissements de boisson, du texte encadré de la disposition interdisant l’accès aux moins de 18 ans aux débits de boissons alcoolisées. Le gérant devrait également s’assurer de l’âge du client avant de le servir.

Le PAREN prévoit de déposer ces quatre propositions de loi sur la table du CNT, au cours de cette semaine.

Mouniratou LOUGUE

Burkina24



Article similaire

Il y a 10 commentaires

  1. Koussoube m?me chez les animaux cette contre nature n'existe pas. On nous a enseign? ? l'?cole que deux corps de signes contraires s'attirent et non des signes identiques pourquoi Dieu ? cr?? la femme si l'homme pouvait procr?er seul? Si je comprends ton raisonnement un homme qui fait l'amour avec un ?ne est correcte chez toi? Suis d??u de tes propos.la libert? ne veux pas dire bafouer nos moeurs et les normes sociales

  2. L'homosexualit? se pratique entre 2 adultes consentent! Je crois que les gens doivent ?tre libre de faire ce qu'ils veulent en priv?! Je crois qu'il faudra plut?t lutter contre certaines pratiques r?trogrades comme le mariage pr?cose et forc? dans nos villages! Une jeune filles de 14 ans est un enfant qui doit ?tre prot?ger par la loi! L?virat etc.

  3. De gr?ce, ?pargner nous de ?a pour le moment. Il y'a des choses plus s?rieuses ? r?soudre. L'homosexualit? ne constitue pas en soi une menace pour la paix sociale. Qu'ils s'enculent ou…; c'est leur probl?me. Moi, ?a ne m'emp?che pas de dormir

  4. De gr?ce, ?pargner nous de ?a pour le moment. Il y'a des choses plus s?rieuses ? r?soudre. L'homosexualit? ne constitue pas en soi une menace pour la paix sociale. Qu'ils s'enculent ou…; c'est leur probl?me. Moi, ?a ne m'emp?che pas de dormir

  5. je parle de la securit? des salaires .quand on sait qu au burkina 80 pour cent des travailleurs sont au secteur informel es ce qu il ne serait pas plus judicieux de commencer a assurer a ces travailleurs un debut de securit? social ?

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *