Soutien à l’entrepreneuriat : les Etats-Unis organisent un séminaire à Ouagadougou

450 0

Un séminaire sur l’entrepreneuriat s’est tenu ce mardi 10 février 2015 à la Maison de l’entreprise de Ouagadougou, sur le thème «Jeunesse et entrepreneuriat : perspectives du sommet mondial sur entrepreneuriat».  

Organisé par l’ambassade des Etats-Unis en collaboration avec la Maison de l’entreprise du Burkina, et en partenariat avec l’ambassade du Royaume du Maroc, ce séminaire a regroupé une centaine de participants autour des enjeux du financement de entrepreneuriat et des partenariats en vue de la création d’emplois et de l’appui au développement.

Cette rencontre entre professionnels de l’entreprise, entrepreneurs et acteurs de la finance s’inscrit, selon l’ambassadeur des Etats-Unis Tulinabo Mushingi, dans le cadre des initiatives de son pays pour soutenir le domaine.SAM_1414

Les Etats-Unis d’Amérique se sont engagés dans cette voie pour plusieurs raisons.

Entre autres, le fait que les entrepreneurs font des innovations à l’image de Silicon Valley (Etats-Unis) et Mumbai (Inde), la création d’emplois, et au Burkina Faso, «il y a une très forte culture de l’entreprise», a souligné M. Mushingi.

C’est pourquoi il a salué la mise en place au Burkina d’un guichet unique pour aider à la création d’entreprises.

L’intérêt du Pays de l’Oncle Sam pour le Pays des Hommes intègres se manifeste aussi par la participation chaque année de plusieurs jeunes Burkinabè d’avenir à des programmes en matière d’affaires et d’entreprenariat comme le YALI (Young African Leaders Initiative) et l’International Visitors Program aux Etats-Unis.SAM_1416

L’ambassadeur du Royaume du Maroc, Farhat Bouazza lui, a rassuré que le Royaume Chérifien poursuivra ses investissements au Burkina et renforcera sa coopération avec le pays dans le cadre de partenariats gagnant/gagnant.

Le ministre Hippolyte Dah a réitéré la ferme volonté du gouvernement burkinabè à soutenir toute initiative de développement de l’entreprise.

Il a salué la tenue de cet atelier qui constitue un cadre d’échange d’expériences entre Hommes d’affaires, entrepreneurs et acteurs de la finance.

Boureima LANKOANDE

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *