Pasteur Boglo, prédicateur : “Blaise Compaoré est un prisonnier de la France”

727 5

Après une lettre ouverte adressée à Blaise Compaoré, deux semaines avant sa chute et les nombreuses demandes de rencontres à huis-clos sans suite adressées aux secrétaires généraux de plus de 16 partis politiques du Burkina le 4 juillet 2014, le désormais Frère Christian Boglo, comme lui-même l’a souligné, revient avec « ses révélations divines ». Il était face aux journalistes, ce jeudi 12 février 2015 au Centre de presse Norbert Zongo à Ouagadougou.

Plusieurs sujets d’ordre national et international ont été abordés, ce jeudi 12 février, par l’Homme de Dieu, le Frère Christian Boglo, qui gagne davantage en crédibilité et de confiance de la part des populations suite à ses récentes prédications avérées, notamment la chute du régime Compaoré.

En laissant échapper des larmes de manière involontaire sous l’effet de l’émotion, il a dit : « Je ne suis pas violent. Mais comment voulez-vous que je comprenne. J’ai pris des mois et des mois à conseiller Blaise Compaoré et ses alliés pour ne pas qu’il y ait des morts, pour ne pas que le sang verse. Mais, que les humains n’ont pas suffisamment peur du Tout-Puissant ».

Dossier Sankara. Pour Christian Boglo, il faut que Madame Sankara pardonne pour ne pas bloquer la vie de ses enfants et même bloquer sa vie. Cependant, il faut aussi que dans les jours à venir, la population sache qui est enterré dans la tombe présumée de Thomas Sankara.

Transition. « Au Burkina, il y a des gens plus compétents que Kafando, Zida ou Sheriff. Il y a quelques jours, ces derniers ne savaient pas qu’ils allaient diriger le pays. C’est par la volonté de Dieu qu’ils sont là aujourd’hui », a indiqué le prédicateur.

Le Pasteur Christian Boglo lors de la conférence de presse au Centre national de presse Norbert Zongo.
Le Pasteur Christian Boglo lors de la conférence de presse au Centre national de presse Norbert Zongo.

Pour Christian Boglo, la transition burkinabè va réussir contre vents et marées si tous les acteurs se mettent franchement au travail. « La transition au Burkina va réussir à 400% », a-t-il répété trois fois.

Cependant, selon ses explications, « la transition n’est pas un travail de bureau, mais plutôt un travail de terrain, un travail de Jeans et de T-shirts, un travail de commando. Le Saint Esprit m’a dit de dire aux autorités de la transition qu’on risque de ne pas retrouver l’os le plus dur de leur corps si elles ne serrent pas bien la ceinture, si elles ne travaillent pas comme il faut ».

L’homme de Dieu a également rassuré qu’il n’y aura pas de coup d’Etat au Burkina.

Partis politiques. Pour l’Homme d’Eglise, il faut que les hommes politiques continuent à travailler et ne pas vouloir abuser du pouvoir ou vouloir mettre l’argent au devant tout. « Aime et fais ce que le peuple veut, sinon on ne retrouvera pas l’os le plus dur de ton corps », a-t-il insisté.

Avant de renchérir que toutes les saletés commises par chaque politicien se réveilleront et seront connues de tous, même des enfants de 8 ans.

Relation France-Afrique. Christian Boglo a par ailleurs annoncé la fin de la domination politique des autorités françaises au Burkina et en Afrique qu’il juge irréversible, imparable et inévitable.

Pour lui, « Blaise Compaoré est un prisonnier de la France. Actuellement le pays de François Hollande n’a que deux intérêts sur Blaise Compaoré : soit il meurt ou il devient fou car il détient 27 années de secrets sur la dominance française surtout dans la Sous-région ».

En outre, il a affirmé que tout ce qui passe au Burkina va se répandre dans tous les autres pays du monde notamment en Afrique. Le cas de la République démocratique du Congo, les dernières semaines, lui a servi d’exemple illustratif.

Noufou KINDO

Burkina24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Il y a 5 commentaires

  1. DEO Garcias, et que LE SAINT-ESPRIT continue de vous inspirer, Fr?re Christian pour le bonheur de ceux qui ont toujours une oreille d’?coute et surtout pour ceux et celles qui ont peur du TOUT-PUISSANT , AMEN !!!

  2. MERCIE PASTEUR POUR VOTRE PREDICATION.
    MAIS, ? SAVOIRE, SI ON PARDONNE QUELQU’IN QUEL-QU’EN SOIT L’ACTE. ES-CE QU’EN ..DEHORS DE LA JUSTICE HUMAINE IL AURAS LA JUSTICE DIVINE ?.

  3. Rien de ce qui est dit est surprenant. Pure verite et tout se recoupe. Blaise est bel et bien esclave de l’occident et actuellement un poids inutile pour la France. L’example du Burkina va se propager a travers l’Afrique.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *