Burkina : Le « Colonel Yac’ » à la tête d’un nouveau parti

Ce qui était un secret de Polichinelle a été dévoilé ce 14 février 2015 à Ouagadougou. Le colonel Yacouba Ouédraogo, ancien ministre des sports de l’ancien président Blaise Compaoré, a créé l’Union pour un Burkina nouveau (UBN). Le leitmotiv de la nouvelle formation politique n’est pas différent de celui de l’Association Burkina nouveau qu’il a créée en 2011 : la paix au Burkina. Il y ajoute désormais la réconciliation nationale.

Paix et réconciliation nationale. Ces mots sont collés aux lèvres de Yacouba Ouédraogo et inscrits dans les gènes de l’UBN, née officiellement à l’issue d’une assemblée générale constitutive ce samedi au Palais de la Culture Jean-Pierre Guingané.

Les militants du parti lors de l'AG constitutive
Les militants du parti lors de l’AG constitutive

Ligne idéologique suis generis. C’est aussi la ligne idéologique du parti. Il ne faudra pas chercher dans les statuts et règlements intérieurs de l’UBN pour trouver s’il appartient à la social-démocratie ou au libéralisme.

Le Yac pour une armée africaine

Yacouba Ouédraogo est pour une armée africaine contre, particulièrement  Boko Haram, et en général, contre toute menace contre le continent.

Yacouba Ouédraogo une

« L’Afrique doit pouvoir prendre son destin en main afin de garantir son indépendance économique, politique et culturelle pour mieux assurer son positionnement dans le concert des nations », émet-il assurant que d’ores et déjà, l’UBN est favorable à toute initiative de regroupement africain.

« Il faut dire que nous pensons aller au-delà de la ligne idéologique. L’idéologie, actuellement, importe peu aux Burkinabè qui se cherchent, qui cherchent d’abord à manger, à  se vêtir. 

Nous pensons que cette ligne idéologique, nous pouvons la retrouver au sein même des Burkinabè.  Nous sommes venus pour réconcilier les  Burkinabè entre eux afin qu’on construise notre pays », a expliqué aux journalistes Yacouba Ouédraogo.

Cela dit, l’UBN ambitionne donc de réconcilier les Burkinabè et cultiver la paix (tout comme l’Association Burkina Nouveau créée en 2011 par l’ancien ministre), surtout après l’insurrection.

Pardonner. « Nous pensons qu’il faut dépasser ces querelles pour reconstruire notre pays, a-t-il dit dans son discours d’ouverture. Certes, des erreurs ont été commises dans le passé,  mais nous devons savoir dans la tolérance pardonner pour asseoir une nouvelle vie communautaire pour marquer un nouveau départ dans notre volonté de vivre ensemble ».

Le parti prône la réconciliation nationale, mais il compte aussi conquérir le pouvoir. Le  candidat de l’UBN à la présidentielle ne fait pas de doute. A ceux qui déclarent que les militaires ne devraient pas se mêler de la politique, Yacouba Ouédraogo rappelle que la Constitution permet à tout citoyen de briguer un poste électif, à condition, s’il est militaire, de « déposer la tenue ».

Le militaire, l’arme et Kossyam. Yacouba Ouédraogo, officier de l’armée, affirme qu’il s’est défait de son uniforme depuis le 1er janvier 2015.

Il ajoute, du reste, que c’est la meilleure formule. « C’est mieux pour un militaire de déposer la tenue et aller affronter l’électorat que de prendre son arme aller directement à Kossyam », énonce-t-il.

L’UBN ouvre ses bras aux autres partis politiques. Le CFD/B d’Amadou Diemdioda Dicko, ancien ministre délégué à l’alphabétisation de l’ancien président Blaise Compaoré, a déjà répondu à l’appel et occupe d’ailleurs le poste de premier vice-président. « Ce parti est venu pour unir les autres partis », est convaincu Yacouba Ouédraogo, qui assure que d’autres partis rejoindront bientôt le train.

Abdou ZOURE

Burkina24



Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

15 commentaires

  1. Dans la mythologie hindou, un avatar est une incarnation de Vishnou en animaux(tortue, poisson,?l?phant…) ou en humains. Un avatar est commun?ment utilis? pour d?signer une m?tamorphose, une transformation.Ainsi,un certain parti politique s’est incarn? en cochon,rats, margouillat,serpents,grenouilles, crapauds et corbeaux.Voil? la raison des croassements et des coassements survenus.

  2. Chacun peut contribuer au d?veloppement de sa nation et cela est m?me un devoir. Mais tout le monde ne peut pas ?tre chef, et il faut le savoir. Salut

  3. il y a quelques temps, il ?tait un inconditionnel du CDP. aujourd'hui, il cr?e son parti et dire qu'ils avaient tous dit que ce parti ?tait structur? et bourr? de gens qui sont comp?tents. C'est paradoxale qu'ils ne puissent pas se mettre au travail ensemble pour continuer ? ramer avec la m?me pirogue. N'est ce pas que vous avez profit? de son pouvoir, puisque votre candidature exprime votre position cach?e et mitig?e? Les gens ont compris et sachez que ce qui est arriv? ? BC vous arrivera. Vous l'avez trahi et on vous trahira en re tour. Tout le monde

  4. Le col Yac a t-il effectivelent quitt? les rangs de l’arm?e comme le pr?voit les textes?

  5. mon colonel,mieux vaut retourner en caserne prendre votre uniforme.on vous voit venir.le cdp veut presenter plusieurs candidats a la presidentielle pour multiplier la chance,comme cela en cas de 2nd tour ils vont faire front commun pour esperer pacer.mon colonel,je vous assure que vous avez echouer a l’avance.vous les anciens dignitaires de Blaise compaore,vous n’echapperez pas aux poursuites judiciaires.

  6. Est-ce du divertissement?
    C’est celui la meme qui, au lieu de crier victoire des ETalons ou du Burkina a la CAN-2013, a choisi de prononcer le mot « Blaise Compaore ».

  7. Yac est pour une arm?e africaine pour essentiellement combattre le terrorisme dont la m?nace boko haram.Une arm?e africaine ,si elle aura lieu,sera constitu?e de militaires venant des diff?rents pays du continent dont le Burkina Faso du d?sormais ex colonel Yac.Mais aussi paradoxale que cela puisse para?tre ,l auteur de cette proposition d arm?e africaine,troque sa tenue militaire pour le costume -cravate parce que piqu? par l amour de la politique.Qui alors constituerait cette arm?e si tout le monde s enfuit? allez-y comprendre

  8. la strat?gie de l’ex parti au pouvoir d’?mietter les voix des partis de l’ex CFOP est en marche.
    tous ces partillons cr??s ?a et l? s’?craseront dans l’ex parti majoritaire apr?s les ?lections

  9. Bienvenu Yacouba et que Dieu soit avec toi pour la paix au Burkina. Bon vent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page