Tribune – « Dix questions au Général Gilbert Diendéré »

797 39

Vincent de Paul Sawadogo, dans cette tribune, pose une série de 10 questions au Général Gilbert Diendéré. 

Les récentes déclarations du Général Gilbert Diendéré par lesquelles il prend à défaut les partisans d’un démantèlement du RSP suscitent des vifs questionnements. Peut-être que l’intéressé pourra nous situer davantage mais certaines questions troublantes remettent en cause la cohérence des propos du Général.

  1. Si le RSP est un corps à la disposition du Chef de l’Etat/institution, comment peut-on expliquer l’épisode douloureux du 15 octobre 1987 dans lequel il se défait lui-même du Président du Faso Thomas Sankara ? (Je fais abstraction du changement de dénomination du corps, CNEC ou RSP se confondent).
  1. Au vu de la mission intrinsèque du RSP telle que vous l’avez présentée, comment expliquez-vous ses incursions intempestives dans la gestion civile de troubles, occasionnant ainsi de nombreuses victimes et des crimes politiques dont tout le monde est au courant ?
  1. Au service du Président du Faso et appelé à appuyer le reste de l’armée dans des missions pointues, comment expliquer que d’éléments du RSP puissent se mettre subitement sous les ordres de « civils » pour commettre des crimes (cas David Ouédraogo puis Norbert Zongo aux dires du RSP lui-même dans « son mémoire en défense ») ? On peut même affirmer que l’ensemble du corps a assumé, vu que les intéressés n’ont subi aucune sanction.
  1. Le RSP n’étant pas hors de l’armée burkinabè et répondant à l’armée de terre, comment a-t-il pu s’imposer à l’Etat-major général des armées pour faire prévaloir le positionnement du Lieutenant-Colonel Zida à la tête de la Transition ?
  1. S’il est vrai que dans l’armée, la prise en compte du grade est systématique dans les fonctions de commandement militaire, comment expliquer l’ascension de moins gradés tout au long de l’histoire de l’armée burkinabè, surtout depuis la révolution d’août 1983 ?

Je rappelle qu’il y avait des colonels, mais on a vu des commandants, capitaines et même lieutenants diriger des unités, vous-même Gilbert Diendéré en est un cas d’ascension fulgurante ! Ce principe semble redevenir sacro-saint  pour le RSP post Blaise Compaoré ! ?

  1. Mon Général, pouvez-vous expliquer comment un corps militaire peut lui-même désigner son propre commandement ? Ce corps étant chargé de protéger l’institution suprême du pays, cela ne revient-il pas à nier l’autorité de celle-ci, par ailleurs Chef suprême des armées ? A ce que je le sache, l’autorité avait toujours eu le droit de nommer qui il veut, quitte à déplacer les plus gradés. Pourquoi cela ne peut plus se faire au RSP ?
  1. Le RSP s’en prend au Colonel Zida qui est le Premier Ministre du Faso nommé par le Chef de l’Etat : cela est-il normal dans une république normale ? Contrairement à ce qui nous a été servi, les revendications dont il était question pouvaient-elles trouver satisfaction par Zida s’il n’était le Premier ministre ?
  1. Le RSP a-t-il le droit d’entraver la tenue des Conseils des Ministres juste pour faire valoir des prétentions corporatrices ? Chargé de protéger l’institution Président du Faso, il peut donc aussi la détruire en l’empêchant d’exercer ses prérogatives constitutionnelles ?
  1. Vous semblez mettre l’accent sur les capacités opérationnelles du RSP pour justifier son positionnement institutionnel, pourtant les actes successifs posés par les soldats de ce corps révèlent un manque criard de formation en ce qui concerne particulièrement la compréhension de leur mission et de leur rôle dans la société. En témoignent leur instinct de supériorité et leurs crimes individuels commis dans la ville. Quelles explications en donnez-vous ? (Je vous rappelle qu’un militaire sans formation politique conséquente est un criminel en puissance !).
  1. Enfin, mon Général, tout profane que je suis, j’aimerais bien savoir si après sa démission de la fonction présidentielle, Blaise Compaoré avait encore le droit à l’escorte et à la protection du RSP, y compris à l’extérieur du pays et pendant plusieurs semaines? Cela d’autant plus que le RSP s’intéresse au Président Faso institution (il n’y en a pas deux !) et non à l’individu Blaise Compaoré.

Au total, mon Général, j’ai bien peur que vous ne vous soyiez constitué avocat du diable, car je présume qu’il vous sera difficile de trouver réponse à ces questionnements qui sont sur les lèvres de tous les burkinabè. Et si vous admettiez tout simplement que le RSP est aujourd’hui en déphasage avec la République et la démocratie, en plus de l’être avec le reste de l’armée, et que par conséquent il doit être sinon démantelé, du moins réorienté ?

 Vincent de Paul SAWADOGO



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 39 commentaires

  1. #plus rien ne sera comme avant %.me on ne ve pas un homme qui na pas de cheve tout complais au pouvoir exmple le juda de blaisse compaore :

  2. lambert tu est ki au juste?la rsp na plu sa raison d?tr.pour la securit? d’un pr?sident k son peupl aime on na pas besoin d’un camp militaire pur le prot?g?.on peut revers? c? meilleur k tu parle dans les camp.c ki est c? meilleur seron toujour l

  3. La nomination de grade de general es ? la discretion du PF. Quand on nomme ta mere DG est ce que tu te plain?????????Pour connaitre l’excellent dossier academique et militaire du Genral Diend?r?, vas voir ses notes dans toutes les ecole de guerre qu’il a fr?quent?. Tu verra qu’il a toujours ?t? parmis les 3 premiers. Il merite meme plus que le grade de general.

  4. Vincent, Enfin, pour ta question 1, ne parle pas de ce que tu ne connais pas. 1987 es different de 2015. ce qui es arriv? ? la revolution, le responsable sont les meme dirigeant de la revolution. L’espace ne me permet meme pas de reondre a ta question. Mais j’y reviendrai

  5. Pour ta question 10, Vincent, le rsp es loyal et de concert avec le CFOB de zephirin diabr? , il a ete decid? de mettre Blaise ? l’abris apres sa demission.. C’est une decision collegiale et le rsp ne regrette pas

  6. Oh vincent, au petit QI, ta question 9 trouve sa r?ponse dans le recrutement g?n?ral des soldat alors. Sache que le RSP es issus des meilleurs de l?arm?e(G?n?rale), puis une formation suppl?mentaire suit a l?academie militaire george namoano. Pour les officiers et sous officiers, la formation se poursuit en France, au usa, au maroc, , un peu partout.Alors, viens competir intellectuellement avec nos militaires et tu comprendra que tu sera dernier de la classe

  7. Vincent, pour ta question 8 , sache que le RSP n’a pas empech? la tenue du Conseil des ministres. Aucuns oldat du rsp n’?tait au palais de kossyam ce jour la. C’est Juda, pardon zida qui a fuis se cacher sous les jupes de sa femme, d’o? le report duu conseil des ministres.Quand on e sgarcon, on reste et on assume ses mauvais actes

  8. Vincent le calomnieur, pour ta question 7, sache que depuis fin octobre 2014, nous ne sommes plus dans une republique normale comme vous le dite. Souviens toi de votre phrase : Plus rien se sera comme avant?..Alors le RSP est dans son droit de s?en prendre a Zida qui es ministre de la d?fense qui nomme ses coreligionnaires et amis en ne souciant pas de la coh?sion de la troupe

  9. Vincent le malhonnete. ta question 6 s’adresse ? Zida. Faut lui demander commant on peut nommer un petit pour diriger ses k?r?s dans la meme unit?. Zida voulait juste semer la zizanie entre la troupe. Mais va lui poser la question et j’espere qu’il sera assez honnete pour te dire la verite

  10. Vincent d Paul, pour ta 5e question, tu fais ?tat de tes carences intellectuelles et de ta malhonetete. On te dis qu’? l’interieur d’une meme unit?, un moins grad? ne peut pas commander un superieur. Comme tu ne comprend pas francais, je prend un autre exemple. Au Regiment commando de Dedougou(ex), un lieutenant ne peut pas commander un capitaine qui dirige la troupe la bas. Mais si tu va au RIC de Dori, tu peux trouver que le commandant est un colonnel. Donc dans les 2 unit?s, celle de dedougou et de dori, on a un capi et un colonnel. Ils n’ont pas le meme grade mais chacun dirige une unit? differente et es chef dans son unit? . Si les 2 chefs se croisent en ville, le capi fera garde ? vous au colonnel. Mais le colonnel de dori ne peut pas donner des ordres au capi dans son camp de dedougou . Seul le chef d’?tat major general der arm?es peut donner ce genre d’ordre. Reprend le meme raisonnement avec le RSP et tu comprendra :pourquoi le commandant th?ophile nomm? par Zida ne pouvait pas commander le colonnel major k?r? dans la meme unit?. R?sum? pour ta pauvre cervelle: Dans la meme unit?, le moins grad? ob?it au plus grad?. Pour 2 unit? differentes, chacun es chef et obeit au chef d’?tat major general.Par rapport aux grades dont tu parles, je comprends vraiment que tu es b?te. Regarde tous les promotionnaires du G?n?ral Diendere. Tous sont Colonel major(donc grade final en attente de nomination de g?n?ral ? la discretion du pr?sident). Ah, les burkinaBETES. On parle de ce que l?on connait pas en faisant de la calomnie

  11. Vincent d Paul, pour ta 4e question, si Zida s’est impos? c’est par ce que vous avez sem? sem? le bordel en fin octobre en faisant un pseudo coup d’?tat. D?s lors, “pluis rien n’?tait comme avant”. C’est votre phrase magique non!!! Kiakiakia, hihihi hahahaha

  12. Bonnes questions. Je suis sur que si elles lui ?taient pos?es en live ? la t?l?, il aurait balbutier avant de r?pondre. Une autre question mon g?n?ral : Comment C?leste Coulibaly qui a accompagn? Blaise sans ordre de mission ou permission revienne se mettre dans les rangs et est m?me nomm? comme chef de corps du RSP?. C’est scandaleux! Dans l’arm?e on ne peut pas d?serter son poste et revenir impun?ment l’occuper. En cas de d?sertion on est puni s?v?rement surtout si c’est ? un moment ou la nation est en danger (elle l’?tait pendant et apr?s le 30 octobre. Ce C?leste doit ?tre puni pour d?sertion de l’arm?e pendant un mois. Il faut appliquer les textes de l’Arm?e mon g?n?ral.

  13. Tr?s bel analyse. Au moins quelqu’ un qui apporte des id?es constructives. C’ est bien de dire “c’ est nul-n’importe quoi, etc” mais vous n’ apportez pas de contre v?rit?. Souffrez chers CDPiste que les gens d?noncent vos pratiques immorales

  14. Nous tous d’accord avec les questions pos?es. Pour la stabilit? de notre pays,il fallait ?carter tout homme de tenue. Actuellement le Pr?sident est l? pour la forme. Il n? dirige rien. Nous pouvons dire qu’il est teleguid? .

  15. Vincent de Paul SAWADOGO, vos questions sont bien pos?es. Il faut que nous tous, y compris le RSP, posions balle ? terre. Tous ceux qui sont dans les organes de transition, quand bien m?me certains y sont par la volont? de leur base, ont aujourd’hui un devoir de d?passement de soi et des bases pour travailler pour sauver toute une Nation.
    Mois aussi j’ai pos? des questions dont j’attends toujours les r?ponses:
    Le 6 f?vrier dans un article intitul? “Mouvements d’humeur au sein du RSP: Evitons le risque de prendre la partie pour le tout”. La question ?tait: ” pourquoi faut-il que d?autres personnes, de surcroit celles qui ont ?t? au premier rang des garants de la long?vit? au pouvoir et de l?entement de l?ancien pr?sident, d?cident de qui doit assurer le r?le de Chef d?Etat Major particulier de la pr?sidence de la transition et celui de Commandant du R?giment de S?curit? Pr?sidentielle pendant la transition ? Le Pr?sident ne peut-il pas nommer lui-m?me les personnes qu?il pr?f?re pour sa s?curit? ?”
    Le 12 f?vrier dans un article intitul? “Le RSP contraint ? rompre le silence l?gendaire reconnu ? la grande muette: les choses ne seront vraiment plus jamais comme avant”. Les questions ?taient: – Quand le m?moire en d?fense du RSP dit qu? ? Il y a d?j? longtemps que ce Corps ne parle plus en termes de ? COMPAORE” , comment le service de communication du RSP peut-il nous justifier que ce fut sous bonne escorte d??l?ments aguerris du RSP que l?ancien pr?sident Blaise Compaor? a ?t? exfiltr? de Kosyam, accompagn? loin de Ouagadougou puis h?liport? hors de nos fronti?res ? – Comment expliquez-vous votre exigence que ce soit un membre de l?escorte sur Abidjan et au Maroc qui prenne la t?te du RSP, le Lieutenant-colonel C?leste Coulibaly en l?occurrence ? – Derni?re question: Le respect et la consid?ration que les uns et les autres devraient avoir pour les organes de la transition ne commandaient-ils pas qu’aucun Conseil de Ministres ne fut perturb? ou diff?r? pour quelque raison que ce fut?
    Croisons les doigts et attendons les r?ponses maintenant

  16. Questions pertinentes; si Diend?r? est honn?te, qu’il donne des r?ponses ouvertes. Le RSP veut tuer le premier ministre.

  17. Des questions claires et pr?cises. Chapeau ? toi fr?re et courage la lutte continue. Que diendere nous dise aussi si il m?rite son grade de colonel d’abord et celui de g?n?ral, ? t – il suivit en bon et du forme ses formations? Le rsp doit ?tre d?mantel? vaille que vaille alors n’insistez pas en vous d?fendant cher milice de blaise et diendere (rsp) il est trop tard. La patrie ou la mort nous vaincrons!

  18. Merci mr SAWADOGO pour ces questions pertinentes ? Mr Diend?r? responsable de ces mouvements d’humeur du rsp.

    DANS UN ?TAT DE DROIT COMMENT UNE PETITE PORTION DE L?ARM?E (rsp) PEUT-ELLE PRENDRE EN OTAGE UN CONSEIL DE MINISTRES POUR DES NOMINATIONS ?. C?est une vraie honte dans un ?tat r?publicain . Ces mouvements du rsp apparaissent comme du banditisme. Cela prouve l’existence d’une arm?e dans une arm?e (2 arm?es qui ont des commandements tr?s diff?rents)

    Pourquoi le rsp a-t-il toujours peur de quitter Kossyam ? Pour les int?r?ts partisans (gros salaires, grosses primes donn?es par BC appel?es “merci papa”, “nez ? nez”, “ni vu ni connu”… ) et pour faire le blocage des dossiers pendants dict?s depuis Yamoussoukro(Norbert ZONGO. Thomas SANKARA, NEBIE, DABO, Cl?ment OUEDRAOGO?).

    Le rsp doit ?tre dissout de part son pass? criminel avec la famille Compaor?. Le rsp a endeuill? beaucoup de familles. POUR DES QUESTIONS D?INT?R?TS, LE RSP PRENDRA TOUJOURS DES ARMES POUR REVENDIQUER

    LE BRAVE PEUPLE NE VEUT PAS DU RSP A KOSSYAM. POUR LA S?CURIT? PR?SIDENTIELLE LE PEUPLE EXIGE LA GENDARMERIE OU LA POLICE TOUJOURS RESPECTUEUSE DES INSTITUTIONS R?PUBLICAINS.

    NOMINATIONS “AUX CHARS DE COMBAT”(nominations du 4 f?vrier 2015) = NOMINATIONS DE LA HONTE

    Non aux militaires d?stabilisateurs de la Transition
    Non aux militaires manipul?s depuis Yamoussoukro
    Oui ? la dissolution effective du rsp et leurs r?affectations dans d’autres garnisons
    Oui aux militaires recadr?s contre le terrorisme
    Oui aux militaires recadr?s contre le grand banditisme
    Oui ? une arm?e indivisible et r?publicain.

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA D?MOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINAB?

    QUE LE SEIGNEUR B?NISSE LE BURKINA QU?ON AIME.AMEN
    PAIX ET SUCC?S A TOUS LES BURKINAB?S. AMEN
    BONNE ET HEUREUSE ANN?E 2015 BRAVE PEUPLE BURKINAB?

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l?Alternance

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *