Vote de la diaspora : Le CAMJBCI s’en remet au président Macky Sall

834 91

Après les sit-in à l’Ambassade et au Consulat Général du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, le Collectif des Associations  et Mouvements  de Jeunesse Burkinabè en Côte d’Ivoire (CAMJBCI) remet le couvert lors de sa dernière assemblée extraordinaire le mercredi dernier. Dans le communiqué final sanctionnant cette assise, la CAMJBCI appelle le président Macky Sall, chargé de conduire le Groupe de Contact International pour le Burkina Faso, a user de son poids pour rendre effectif le droit de vote des Burkinabè de l’étranger. 

Le Collectif des Associations  et Mouvements  de Jeunesse Burkinabè en Côte d’Ivoire, CAMJBCI, n’est pas du tout satisfait de la gestion des questions relatives au processus électoral au Burkina Faso par la transition et très précisément pour ce qui est du vote de la diaspora. C’est ce qui ressort d’une déclaration parvenue à la rédaction de Burkina24.

Dans cette note, elle énumère, d’emblée, les actions menées sous son égide suite à la chute du Président Compaoré et ce en faveur de la consolidation de la paix et la stabilité au Burkina Faso. Toutefois, le CAMJBCI reste sur sa faim pour ce qu’il considère comme des ‘’tâtonnements”  de la part  “des principaux acteurs de la transition dans les prises de décisions parce qu’incapables de présenter une feuille de route claire aux partenaires au développement du Burkina Faso et aux institutions financières pour l’organisation des élections’’.

Le CAMJBCI semble bien trouver une explication à ce qu’il appelle ‘’tâtonnements de la transition’’ qui serait son manque d’impartialité.

A cet effet, il ‘’exige que le Président de la transition SEM Michel Kafando, les membres du Conseil National de Transition (CNT) ainsi que toutes les filles et fils de notre pays appelés au chevet de la mère patrie soient neutres afin de permettre à tous les Burkinabè de jouir pleinement de leur droit civique à travers le respect de leur droit de vote pour le choix du Président du Faso en octobre 2015.  Pour ce faire, nous tenons au respect scrupuleux de l’Article 1 de notre Constitution, de la Loi N° 019-2009 du 07 mai 2009, de l’ Article 52 du Code Electoral et de  l’Article 22 de la Charte de la Transition signée sans contrainte par tous les acteurs de la vie socio-économique et politique de notre Pays car notre droit de vote que nous réclamons à cor et à cris n’est pas négociable .’’

Le Collectif des Associations  et Mouvements  de Jeunesse Burkinabè en Côte d’Ivoire, CAMJBCI, interpelle également le Président sénégalais, en charge de conduire le Groupe de Contact International pour le Burkina Faso ‘’d’user de tout son poids pour que la pleine  participation des Burkinabè de l’extérieur au choix démocratique du Président du Faso en octobre 2015 soit effective afin d’éviter de faire de nous des apatrides et des bombes à retardement.’’

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant Burkina24 en Côte d’Ivoire



Article similaire

Il y a 91 commentaires

  1. Blaise les moyens de faire voter 90% des burkinab? vivant en CI. si 3 millions de burkinab? vote en cote d’ivoire, c’est claire que le CDP pourra toujours passer d?mocratiquement. Restons vigilent

  2. Arr?t?, c? pa eux tous, c? quelque individus instrumentalis? par BC et sa suite, m on a fini avec ?a, vous ?tes vraima des ?trangers, on a tro vu ?a, vot? Blaise il va gouverner la bas, c? lui ki incite ? ces r?clamation non. Nos entreprises ont des factures non r?gler au tr?sor public, c? pa vos caprice nous allons voir ok, rentr? si vous vouliez voter ok

  3. Des instrumentalis? s ? Des vendus ? Des assoiff?s de lever le petit doigt ? Cette histoire commence ? m’?nerver quand bien m?me que je fais l’effort de ne pas l’?tre. Vous ?tiez o? pendant toutes ces 27 ann?es ? Si la patrie vous int?resse tant, organiser des convois sp?ciaux et venez voter. En tout cas ce sera triomphale et salutaire. Ce sera une deuxi?me le?on d?mocratique que vous donnerez ? la communaut? internationale. Si non arr?tez votre brouhaha !

  4. Macky sall ne pe pas se mene dans se tafaire.il est democrate et il sai se quil ha dedant.nom ses nom.vous nallaz pas vote.si vous voulez prenez vo train et venez vote au burkina.la patri ou la mort nous vain cron

  5. d’apr?s votre president dechu alias blaise aucune marche ne poura faire voter les burkinab?s de l’etranger en 2015.c’est pas parcequ’on ne veux pas mais parcequ’on ne peux pas.dc si vs voulez courer sauter et voler

  6. macky sall naipa membre du gouvernema ni burkinab?,lui meme a des probleme electorales ou sociaux,sa mediation est terminer,rapeler vou k,il avai soutenir blaise pour modifier l’A37,parmi vou,certaines ne reconai plu leur vilaze natal,ni leurs parents……….silence sinon!…………………………

  7. Abdoul Aziz Ouedraogo moi personnellement j’ai ma carte d ?lecteurs ?tabli ? yendere le premier village frontaliers du bf et quelques membres de ma famille mais crois tu que tous les 4 millions ont les moyens de se d?placer pour faire ?tablir une carte et apr?s aller voter ? C’est pas donner ? tout le monde qui est ce que vous avez fait pour qu’on parle d, ?lection ojod8 ? A ma connaissance insurrection ou pas 2015 ?tait une ann?e ?lectorale ? Nous tous ne sommes CDP il y avait des cedepistes qui souhaitaient le changement ? la t?te du Faso et du cdp donc il y a du tout chez nous sinon Blaise est ?tranger par rapport ? nos droits de vote .imagin? ici il y a des bureaux des ressortissants de la cedeao donc la plupart ont des pr?sident Burkina b?e parce que tout simplement on est majoritaire et eux ? ?ch?ance ?lectorale ils votent et nous non, pourtant on est plus avanc? que eux dans tout .Pour tout te dire ne vous laissez pas manipuler par les politiciens et des rumeurs si tu vois que j’ai comment? sur ta r?action tu as consultatif et non arrogant enlev? toujours la haine de vos coeurs c’est pas Burkina b?e .

  8. Freres laissez les quand on va leur demander de revenir au bercail ils se rendront compte qu on ne jacasse pas lomgtemps sur un arbre car une pierre te fera charger de branche Venez vous enroler et vot