Bobo : Des femmes marchent pour soutenir la transition

490 25

Plusieurs associations des femmes de Bobo-Dioulasso ont organisé une marche pour soutenir le gouvernement de transition et exiger le démantèlement du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), ce samedi 21 février 2015. Une déclaration a été remise au gouvernorat de la région des Hauts-Bassins par la responsable du Collectif, Safiatou Lopez.

Des centaines de femmes de Bobo-Dioulasso ont marché sur  le Boulevard de l’Indépendance pour soutenir le gouvernement de la transition et exiger le démantèlement du RSP.

Cette marche été suivie d’un  meeting sur la place Félix Eboué, où l’autre moitié du ciel de Bobo a  répondu à l’appel du Collectif tous unis pour une transition réussie.

L’initiative de cette marche est Safiatou Lopez,  Présidente nationale du Collectif.

Pour elle, les femmes des Hauts-Bassins sont engagées pour poursuivre la lutte pour l’affranchissement total du peuple des tentacules de l’ancien régime qui mettent la révolution du Burkina Faso en danger et fragilisent la transition.

« Nous espérons qu’au nom du peuple, le RSP acceptera de redéfinir d’autres missions plus claires et républicaines à ce détachement  dangereux pour notre transition. Nous espérons que l’amour de leur peuple amènera le RSP à se ranger du côté du peuple », a dit Safiatou Lopez.

Quant à la présidente régionale du Collectif, Madame Ouédraogo/Sana Nafissatou, le but de la marche est de soutenir le gouvernement de la transition afin de mener une élection libre au Burkina Faso.

« Ce matin, il y a plusieurs associations des femmes qui se sont mises sur pied à Bobo-Dioulasso pour le soutien indéfectible à Kafando et son gouvernement et demander le démantèlement du RSP », a-t-ele dit.

On pouvait lire sur des banderoles « notre problème au RSP, c’est Diendéré » ; «les  femmes des Hauts-Bassins soutiennent la transition ».

La présidente du Collectif a remis une déclaration au Haut-commissaire de la ville, Jérémie Kouka Ouédraogo, représentant du gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Alfred Gouba en mission.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina Faso à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 25 commentaires

  1. CHASSER LE DICTATEUR BLAISE ET GARDER LE SANGUINAIRE DU CONSEIL DE L?ENTENTE GILBERT DIENDERE EN LIBERTER ET DANS LES SPHERES DU POUVOIR EST UNE HONTE//LA REVOLUTION N?EST PAS ACHEVER ????LES GARS IL FAUDRA ABSOLUMENT REVOIR VITE SON CAS ??CAR IL EST TRES DANGEREUX POUR LE PAYS /////

  2. CHAISSER LE DICTATEUR BLAISE ET GARDER LE SANGUINAIRE DU CONSEIL DE L?ENTENTE EN LIBERTER ET DANS LES SPHERE DU POUVOIR EST UNE HONTE//LA REVOLUTION N?EST PAS ACHEVER ????

  3. MADAME VOUS AVEZ PARFAITEMENT RAISON ((LE VRAI PROBLEME DU PAYS EN GENERAL C.EST LE NOMMER ((((DIENDERE))) CE MONSTRE EST COMPLICE DU RSP POUR DESTABLISER LE PAYS ET LA TRANSITION ///NOUS SOUHAITONS L.ARRESTATION IMMEDIATE DE CET HOMME QUI REPRESENTE LES YEUX DU DICTATEUR EN FUITE ET IL EST DANGEREUX //MEME POUR NOUS LA DIASPORA ////

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *