Burundi: Bujumbura prépare-t-il sa révolution ?

471 2

 Les rues de Bunjubura ont connu  une mobilisation sans précédent, jeudi dernier à l’occasion de la libération du directeur de la RPA, Bob Rugurika, emprisonné depuis un mois. A son arrivée dans la capitale, il a été accueilli par une véritable marée humaine.

A trois mois du premier scrutin des élections générales dans ce pays, les burundais espèrent lancer un signal fort au président Nkurunziza déterminé à briguer un troisième mandat, a indiqué Rfi.

Un responsable de la plus importante ONG locale de lutte contre la corruption explique une telle mobilisation par un ras-le-bol généralisé dans le pays. « C’est un message qui va au-delà parce que la population assiste à une situation d’injustice généralisée, explique-t-il. La population est fatiguée de beaucoup de maux», rapporte Rfi.

Pour le directeur de l’une des principales radios du Burundi, Bonesha FM, il pense que « cela est comme une façon de dire non, non avec un grand « N » aux injustices répétitives, à la dictature, à la mauvaise gouvernance au Burundi. Cela montre que depuis longtemps, le peuple burundais s’est réservé, mais maintenant il en a marre. »

Quant au président actuel et son camp, ils affichent une grande sérénité estimant que « Bujumbura n’est pas Ouagadougou ». Toutefois, leur opposant espèrent les faire mentir. L’avenir nous en dira davantage.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24



Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. ?a veut dire quoi”Bujumbura n’est pas Ouagadougou”! Les m?mes causes ne produisent-elles pas les m?mes effets? Les autorit?s burundaises seront alors surprises d’?tre ?tonn?es ou ?tonn?es d’?tre surprises. Il y a des signes qui ne trompent pas.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *