Awa Koné : « Nous n’avons pas été corrompues »

893 0

La coordinatrice régionale des Hauts-Bassins du Collectif tous unies pour une transition réussie, Awa Koné a tenuà affirmer que les femmes ayant participé à la marche pour la dissolution du RSP à Bobo le weekend dernier n’ont pas été corrompues.

Les membres du Collectif tous unies pour une transition réussie auraient été corrompues afin d’organiser la marche du 21 février 2015 à Bobo, selon certains confrères. Awa Koné, coordinatrice régionale du Collectif, a fait un démenti lors d’un point de presse ce 23 février 2015.

« Nous n’avons pas été corrompues », a-t-elle déclaré. Elle s’est érigée en avocat de Safiatou Lopez/Zongo et insisté sur le caractère noble de sa démarche.

Le RSP n’est pas un ennemi : Pour elle, le RSP n’est pas un ennemi, car il est constitué de leurs enfants, des maris et des frères.

« Tout ce que nous leur demandons, c’est de porter la même uniforme et se ranger aux coté des autres militaires », a laissé entendre Awa Koné.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. si elles dementent c est qu elles sont corrompues. Le rsp est a ouaga et non a bobo.
    Des femme avec kiakiu qui veulent dissoudre rsp. Le pays est tomb? bas.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *