Jonas Hien, président du CNOSC

RSP : La société civile propose un changement de dénomination et de mission

545 23

La société civile réclame le démantèlement du Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Cette volonté a été réaffirmée par le président du conseil national des organisations de la société civile(CNOSC) à l’occasion de la première session du cadre de concertation entre l’Etat et les OSC. C’était ce 24 février 2015 à Ouagadougou.

Le cadre de concertation entre l’Etat et les OSC étant perçu comme une tribune d’expression des préoccupations de la société civile sur la vie de la nation, Jonas Hien, président du CNOSC est revenu sur la tentative répétée de saboter la transition par le RSP.

« Il nous parait incompréhensible, qu’au prétexte d’un ordre hiérarchique militaire, le RSP se lance dans ses vielles amours par un dictat vis-à-vis du peuple », a expliqué Jonas Hien. C’est ainsi que les OCS réclament la délocalisation du RSP du palais présidentiel. Les expressions « démantèlement et dissolution » du RSP posant problème, ils proposent d’autres substantifs.

«Nous demandons que la dénomination soit changée, que sa mission change et que la sécurité des autorités et des institutions soient du ressort de la gendarmerie nationale et de la police nationale ».

Le président du CNOSC a ajouté que le RSP n’étant pas dans l’ordre hiérarchique normal de l’armée, les OSC soutiennent la commission mise en place par le président du Faso pour réfléchir sur les missions futures de cette unité.

Il a également appelé la communauté internationale à appuyer le peuple burkinabè dans ce sens et invité les OSC à garder la veille. Pour lui, il n’appartient pas au peuple burkinabè de se soumettre à l’armée, mais, c’est à l’armée d’être en phase avec les aspirations du peuple.

Mouniratou LOUGUE

Burkina24



Article similaire

Il y a 23 commentaires

  1. Mad hebou, je ne Suis pas contre toutes les OSC. Parmi Elles certaines sont bonnes . Mais d autres sont des saprophytes . Quant aux RSP c est un corps d elite .dans ce contexte d insecurit? il faut le maintenir. Il ne faut pas supprimer ce corps pour faire plaisir a ces detracteurs. Salutation a vous madame!

  2. Une d?cision sage. Merci de vous d?marquez des vendeurs d’illusions.qui souhaite le cahot pas leurs radicalisme.au moindre d?rapage ils fuiront le a pays comme leur idole Charles Bl? Ggoud?.Merci pour votre sagesse.

  3. Le souhait des Herv? ouattara smokey, safiatou Lopez c est que la transition ne finisse pas. Pour qu il puisse dealer avec certains leaders pour etres multi millionnaires.mais attention le vrai peuple vous suit. Bandes d escrocs

  4. OSC , respectez vous, aidez la transition ? trouver la solution des problemes que vous avez caus? o pays depuis octobre.( des chomeurs a qui vous avez promis du boulot, des primes de casse et de marche non pay? …) Ce qui evident la transition se cherche .elles ne peut rien contre le RSP qui est tres utile. Vive le RSP !!! Tous des gars reserv?s et soucieux de l avenir du BF .contrairement a vous OSC devenues des prostitu?s de la transition a l image de dame safiatou lopez Zongo

  5. Peuple Burkinab? retournons dans la rue et demandons nos comptes a l?ex opposition pour son silence concernant ce coup d??tat camoufl? de Gilbert Diend?r? et son r?giment de malheur le RSP. A mon humble avis, l?UPC, MPP et autre sont complices de ce coup d??tat d?guis?, car leur silence sur le RSP, et surtout Gilbert Diend?r? ainsi que les responsables du CDP en libert? en dit beaucoup. Ces partis dites des partis influents et probables locateurs de Kossyam doivent imp?rativement demander aux responsables de la transition l?arrestation de Diend?r? et Djibril Bassol? pour tentative de tripatouillage d?un article de loi qui a conduit le peuple a un d?saveu populaire suivis de morts : Ainsi que la dissolution du RSP. Le cas contraire, il n?y aura pas une ?lection coupl?es en Octobre prochain car la communaut? internationale cautionnera ces revendications qui sont justifi?es, le probl?me est qu?a partir d?Abidjan, Blaise Compaor? sabote ac sa guise la transition et l?alternance politique du pays que nous aimons tous a travers Diend?r?, le RSP, et Djibril Bassol? avec le denier public vol? ach?te les consciences des jeunes ch?meurs pour une candidature bidon.

  6. les femmes peuvent toujours sortir car manipul? par d’autres sorciers et sorci?res tu sais quoi d’un bon ou mauvais signe seul la v?rit? triomphe ce n’est pas les spatules

  7. Les vraies priorit?s au Faso ce n’est la question du RSP..mais le ch?mage des jeunes,l’?ducation la sant? ….et la confiance des investisseurs…si nous perdons notre temps ? discuter des questions qui nous divisent, qui nous fragilisent…dans un pays pas viable…personne ne viendra nous sortir dans la merde…

  8. Pendant que les autres travail ? avoir un corps d’?lite au sein de leurs arm?es, ici au burkina faso, on veut d?manteler pour nous. Il faut dissoudre ?a, quand boko haram va venir l? on verra bien quel vrai corps va vous d?fendre.

  9. Ce machin doit disparaitre coute que coute. Si jamais, il n etait autrement. alors le RSP nous trouvera sur son chemin. Les femmes sont sorties l’autres jour avec des spatules pour demander le dementellement du RSP, ce n’est pas un bon signe pour eux. La fin est proche.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *