MPP : Le passage de Salif Diallo au ministère de l’agriculture salué dans les Banwa

646 2

Dans les Banwa, dans la Boucle du Mouhoun, des agriculteurs n’ont pas oublié que le premier vice-président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Salif Diallo, a été un jour ministre de l’agriculture.

Lors d’une tournée du parti politique dans cette région, le porte-parole des agriculteurs, n’a pas manqué de rappeler les “hauts faits” de Salif Diallo quand il était à la tête du département de l’agriculture.  “Sachez que vous n’êtes pas passé inaperçu au ministère de l’agriculture“, a affirmé Boukari Kinda, porte-parole des agriculteurs, qui apprécie que cinq agriculteurs aient été admis dans le bureau politique du MPP.

L’introduction de la petite irrigation, la culture du riz pluvial et du riz de bas-fond, la création de la confédération paysanne du Faso (CPF), sont entre autres actions que le militant du MPP a rappelé à la mémoire de Salif Diallo. Il ajoute aussi l’introduction des OGM dans la culture du coton au Burkina.

Nous pouvons également citer le courage que vous avez eu en tant que ministre de l’agriculture à accepter l’introduction des cultures génétiquement modifiées, à travers le coton. D’autres ministres à votre place se seraient s’opposé. Cela a réduit la peine des producteurs dans le traitement par les pesticides et augmenté leurs revenus”,
a déclaré Boukari Kinda.

Mais des doléances ont été formulées au premier vice-président du MPP au cas où il le parti accèdait au pouvoir.  Ils souhaitent en effet que soit inscrit dans son agenda “le problème de désenclavement de la zone dans son programme. Nous voulons citer le « Bitumage » de la voie DEDOUGOU-SOLENZO-KOUNDOUGOU et la construction des pistes rurales pour faciliter l’écoulement de nos produits (Céréales, Coton, légumes….) et les autres transports“.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *