Forces armées burkinabè : L’appel à l’unité du Président Kafando

827 11

Le président de la transition, chef suprême des armées, Michel Kafando, a rencontré l’ensemble des Forces armées nationales (FAN) du Burkina, ce 5 mars 2015 au palais de Kossyam. Rencontre statutaire au cours de laquelle les militaires ont transmis leurs doléances au Chef de l’Etat, qui a profité lancer un appel à l’unité.

Chaque fin d’année, le Chef de l’Etat et chef suprême des armées, rencontre les Forces armées nationales. Le rendez-vous de 2014 a été manqué, l’insurrection populaire étant passée par là.

Mais les deux interlocuteurs se rattrapent ce 5 mars afin de tenir cette rencontre statutaire au cours de laquelle le commandement, le Président du Faso et le personnel militaire échangent sur leurs difficultés et essayent de trouver des solutions aux problèmes.

Au palais de Kosyam, ce jeudi, c’est le colonel Idriss Diasso, Secrétaire permanent du suivi des résolutions, recommandations et décisions des cadres de concertation du ministère de la défense nationale, en présence de toute la chaine de commandement de l’armée burkinabè, de soldats du rang et du ministre de la Défense Isaac Zida, qui a fait à Michel Kafando, un résumé des différentes doléances des militaires.

Les militaires ont exprimé leurs doléances au Chef de l'Etat  © Burkina24
Les militaires ont exprimé leurs doléances au Chef de l’Etat © Burkina24

Doléances. Il s’agit de la majoration des crédits pour l’entretien des infrastructures, bâtiments, électricité, eau, téléphone, de l’augmentation de la limite d’âge pour les départs à la retraite toutes catégories confondues, de la hausse des droits en poids au kilométrage à l’occasion des déplacements des militaires et de l’incitation au départ anticipé à la retraite par l’octroi d’indemnités y afférentes au prorata du nombre d’années de service.

Michel Kafando, prenant la parole, a déclaré prendre à son compte ces doléances qui seront examinées par son gouvernement. Mais la crise qui a secoué le Régiment de sécurité présidentielle RSP) ne pouvait pas ne pas être abordée au cours d’un tel rassemblement.

Appel de Kafando. C’est ainsi que le président du Faso a appelé l’armée burkinabè à la cohésion et à l’unité. « J’insiste beaucoup sur cette nécessité pour notre armée de demeurer unie et solidaire, sans clanisme ou d’esprit d’élitisme et surtout loin des chapelles politiques », a-t-il déclaré.

Michel Kafando appelé l'ensemble des forces armées nationales à l'unité © Burkina24
Michel Kafando a appelé l’ensemble des forces armées nationales à l’unité © Burkina24

Il précise aussi que cette armée doit être au service du peuple et s’y intégrer « de façon ordonnée, dans la cohésion, dans la discipline ». Le chef suprême des armées a enfin invité les forces armées nationales à soutenir la transition.

Il a donc demandé aux officiers, aux sous-officiers et soldats du rang présents à la rencontre de transmettre le message suivant à leurs frères d’armes : « La seule vérité qui doit être votre profession de foi en ces temps où nous vivons la transition, s’unir pour notre réussite ».

Abdou ZOURE

Burkina24




Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Article similaire

Il y a 11 commentaires

  1. L’unit? de l’arm?e passe aussi par la reintegration des militaires injustement radi?s en 2011.Si leurs camarades qui sont dans les rangs n’ont pas le courage de reclamer leur reintegration nous devons avoir le courage de demander rehabilitation car ils ?taient avec le peuple lors de l’insurection du 30 31 octobre

  2. Achille De TAPSOBA |

    LE BRAVE PEUPLE NE VEUT PAS DU RSP A KOSSYAM. POUR LA S?CURIT? PR?SIDENTIELLE LE PEUPLE EXIGE LA GENDARMERIE OU LA POLICE TOUJOURS RESPECTUEUSE DES INSTITUTIONS R?PUBLICAINS.

    NOMINATIONS “AUX CHARS DE COMBAT”(nominations du 4 f?vrier 2015) = NOMINATIONS DE LA HONTE

    Non aux militaires d?stabilisateurs de la Transition
    Non aux militaires manipul?s depuis Yamoussoukro
    Oui ? la dissolution effective du rsp et leurs r?affectations dans d’autres garnisons
    Oui aux militaires recadr?s contre le terrorisme
    Oui aux militaires recadr?s contre le grand banditisme
    Oui ? une arm?e indivisible et r?publicain.

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA D?MOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINAB?

    QUE LE SEIGNEUR B?NISSE LE BURKINA QU?ON AIME.AMEN
    PAIX ET SUCC?S A TOUS LES BURKINAB?S. AMEN
    BONNE ET HEUREUSE ANN?E 2015 BRAVE PEUPLE BURKINAB?

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l?Alternance

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *