Elections d’octobre : Les femmes du MPP appellent l’autre moitié du ciel à aller aux urnes

627 0

A l’occasion de la célébration du 8-Mars 2015, la Secrétaire Nationale de l’Union des Femmes du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), invite dans la déclaration qui suit, les femmes du Burkina à aller voter lors des élections d’octobre 2015.

Le 08 mars de chaque année, sous l’égide des Nations Unies, et à l’instar des autres pays de la communauté internationale, le Burkina Faso célèbre la Journée Internationale de la Femme. A cette occasion, l’Union Nationale des femmes de Mouvement du Peuple pour le Progrès ( MPP ) souhaite à toutes les femmes et les filles de notre pays et du monde, une joyeuse fête. Elle souhaite que cette journée soit mise à profit pour une introspection sur la situation des femmes et des jeunes filles en vue de dégager des perspectives fortes pour un meilleur devenir de la condition des femmes, des jeunes filles et de tous.

En cette année 2015, la commémoration de cette journée internationale de la femme, se déroule dans un contexte particulier marqué par :

  • l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 à laquelle les femmes ont apporté une contribution particulière aux côtés des autres forces vives. Cette insurrection a mis fin au régime de Blaise COMPAORE et du même coup la patrimonialisation des  affaires du Faso ;
  • la mise en place d’un gouvernement et d’un conseil national de transition dont l’une des missions est d’organiser des élections transparentes, équitables, inclusives et sans contestation le 11 octobre 2015 pour les présidentielles et législatives couplées et le 31 janvier 2016 pour les municipales ;
  • la prise en main de son destin par le peuple du Burkina qui a compris que seule la lutte paye.

Ce contexte confère à la célébration du 08 mars 2015, une connotation particulière et une opportunité pour les femmes d’œuvrer à une reconnaissance sans équivoque de leur rôle et leur place dans la construction de l’avenir de notre pays.

Dans ce cadre, le Mouvement du peuple pour le Progrès, réitère ses félicitations et ses remerciements à toutes les femmes et filles du Burkina Faso pour leur contribution précieuse qui a permis aux forces vives conscientes de la nation de se libérer du régime impopulaire de Monsieur Blaise COMPAORE afin d’offrir un meilleur avenir à leurs chers enfants.

Il leur réitère ses vives et sincères condoléances, elles qui ont vu leurs enfants tombés sous les balles assassines, pour libérer notre pays.

La célébration de la Journée Internationale de la Femme constitue donc une occasion appropriée pour faire le point des acquis de la lutte des femmes pour leur émancipation notamment à travers la reconnaissance et le respect de leurs droits fondamentaux.

Le MPP apprécie donc le thème retenu cette année par l’ONU qui est « Autonomisation des femmes – Autonomisation de l’humanité : Imaginez ! » Il félicite et encourage le gouvernement de la transition qui, faisant écho à ce thème, invite l’ensemble des composantes de notre pays à réfléchir et à prendre des engagements concrets pour  l’autonomisation économique des femmes qui passe nécessairement par l’accès à la formation professionnelle et à l’emploi. Le secrétaire général de l’ONU, Mr Ban Ki Moon ne dit-il pas que « c’est en libérant le pouvoir des femmes que nous pourrons garantir l’avenir de chacun » ?

Dès sa création, le MPP a misé sur la femme et la jeune fille. C’est pourquoi après seulement un an d’existence, il les a dotées d’une structure forte, l’Union Nationale des Femmes (UNF) du MPP, qui lui offre un cadre de réflexion et d’actions pour influencer la marche du parti afin que celui-ci impacte la vie de la nation. En particulier, l’UNF travaille à faire prendre en compte les intérêts spécifiques des femmes et des jeunes filles dans le programme de gouvernement du MPP.

L’analyse de la situation de la femme et de la jeune fille burkinabé montre que la pauvreté a un visage de femme. Ce constat est le reflet de la situation mondiale dans laquelle 70% des 1,2 milliards de personnes vivant dans la pauvreté sont des femmes.

Les femmes qui se mettent debout sont invincibles. C’est pourquoi le MPP invite les femmes et les jeunes filles en âge de voter le 31 janvier 2015 en général et ses militantes et militants en particulier à s’enrôler sur les listes électorales pour exercer leurs droits le moment venu.

Assurément avec le MPP, plus rien ne sera comme avant car le MPP, c’est le peuple en mouvement.

BONNE ET HEUREUSE FETE DU 08 MARS

Démocratie – Egalité – Progrès 

Pour l’Union Nationale des Femmes du MPP,

La Secrétaire Nationale

 Rakiéta YAMEOGO/ZAGRE



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *