Gilbert Ouédraogo dans le Sahel : « Nous avons reçu beaucoup de réconfort »

686 0

Après les autres 12 régions, l’ADF/RDA s’est rendu dans le Sahel ce 7 mars 2015. Auprès des autorités morales, il a réitéré son message de pardon et de réconciliation nationale.

A l’instar des autres régions, celle du Sahel a reçu la délégation de l’ADF/RDA venue répéter encore et toujours le même message : pardon et réconciliation. C’est la cour de l’Emir du Liptako qui a accueilli en premier Me Gilbert Noel Ouédraogo et sa suite.

Au sortir des entretiens, l’Emir donne l’objet de la visite : «  Maitre est venu me voir pour évoquer la situation passée et surtout pour demander à être pardonné. La cour a trouvé que c’était une bonne démarche, digne d’intérêt. Celui qui reconnaît ses erreurs et demande à être pardonné, dans la religion, celui-là est pardonnable. Donc nous avons accepté son pardon. »

Par la suite, c’est la grande mosquée de Dori qui a reçu la délégation, puis l’évêché de Dori et enfin l’Eglise des Assemblées de Dieu.

A la fin, le président de l’ADF/RDA esquisse un bilan, puisque le Sahel a constitué la dernière tournée régionale : « nous avons avec le Sahel bouclé la tournée au niveau de toutes les régions du Burkina Faso. Mais nous avons un programme que nous devons finaliser, c’est la rencontre avec la communauté musulmane au niveau national ».

Au final, le bilan est positif selon Me Ouédraogo : « Nous sommes satisfaits de cette tournée parce que nous avons beaucoup appris au contact des uns et des autres  et nous avons reçu beaucoup de réconfort, et de manière unanime, on nous a demandé de ne pas baisser les bras et que ça fait partie de l’activité politique».

Toutefois, la démarche ne se limiterait pas à la rencontre des autorités coutumières et religieuses du Burkina, des rencontres au niveau international sont envisageables: « Il y a aussi une possibilité d’aller vers l’international pour voir ceux qui ont toujours travaillé avec notre parti pour échanger sur le contexte national », s’est exprimé le président du parti de l’éléphant.

Issouf NASSA

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *