Cheick Daniel : « CCVC ne veut pas dire Coalition contre la vie du gouvernement »

Cheick Daniel Kéré adhère aux causes que défend la Coalition contre la vie chère (CCVC). Il n’empêche qu’il se pose des questions. Des interrogations qu’il a matérialisées dans cette lettre ouverte qu’il adresse à la Coalition.

Chère CCVC, je viens t’exposer quelques soucis qui me tracassent depuis quelque temps, depuis que le gouvernement a décidé de concéder de petites baisses du prix des hydrocarbures. Depuis, je n’arrive plus à te comprendre.

La lutte contre la vie chère

La vie est devenue chère, voire très chère. Qui ne se souvient pas de la belle époque, où on achetait plusieurs carreaux de sucre à 5f. Loin cette époque où les gallinacés ne coûtaient qu’une bouchée de pain tandis qu’un bon plat de benga chaud ne coûtait qu’un prix dérisoire…

De nos jours, presque tout se paie et parfois à prix d’or. D’une décennie à l’autre on constate une évolution importante du prix des biens, manufacturés ou non. C’est donc très logique qu’à un certain moment, on finisse par hurler très fort pour exprimer sa douleur face à l’atrocité des douleurs qu’inflige ce monstre de vie chère. Si la coalition contre la vie chère n’existait pas, il aurait fallu la créer.

Chère CCVC, c’est donc peu dire que j’adhère aux causes que tu défends et je te traduis mon dévouement total pour les actions que tu engages dans ce sens.

Luttons contre la vie chère

Mais là où je n’arrive pas à te comprendre, c’est ton silence face à la pérennisation de pratiques que je trouve obscures, depuis que le gouvernement a décidé de consentir de légères baisses. Pourquoi ne cries-tu pas à l’arnaque contre ces véreux qui sans scrupule maintiennent les prix au même niveau alors qu’ils les avaient augmenté en 2011 à la suite d’une hausse de 50f du prix de l’essence.

Si l’augmentation procède de cette hausse de 2011, la logique commande déjà un retour à la normale, depuis le retour à la situation de 2011 en ce qui concerne le prix des hydrocarbures. Chère CCVC, c’est de l’arnaque ce que font ces véreux ! Pourquoi te tais-tu face à ces pratiques ?

Je n’arrive pas vraiment à te comprendre, surtout que ton action semble être surtout dirigée contre la vie chère et non contre le gouvernement. D’ailleurs, le gouvernement est-il le seul responsable de cette vie chère ? Je ne le crois pas, d’autant plus que les prix des loyers et autres ne font que grimper, même pour des réalisations faites avant 2011 !

Pourquoi ne pas aussi exprimer ton ras-le-bol en organisant des actions protestataires contre la chambre du commerce et d’industrie pour l’amener à discipliner ces prédateurs qui pompent sans aucun état d’âme les maigres ressources de nos pauvres populations ?

Je m’arrête là, chère CCVC et je t’invite vraiment à adopter une attitude cohérente qui puisse entraîner un ralliement durable de la majorité des habitants de ce pays aux actions que tu mènes, car CCVC veut bien dire Coalition Contre la Vie Chère et non Coalition Contre la Vie du Gouvernement. Dans l’attente de te lire, acceptes de recevoir l’expression de mes sentiments distingués.

Dr Cheik Daniel KERE


NDLR : Le titre est de la Rédaction B24

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

8 commentaires

  1. je pense que la ccvc cest tous citoyens burkina!ce nest ni des individus ni un groupuscul d’individus!chaque burkinab? se retrouv o niveau de la ccvc!donc cest laffair de tous!lorqu’on index la ccvc de ne pa remplir cest mission!il fau d’abord se poser la question qu’est ce que moi je mene comme action pour que la ccvc soit efficac avant de m’en prendr a la ccvc!c’est dire que l’efficacit? de la ccvc sera l’action conjugu? de tous citoyens burkinab? dans le sens de la defense des inter?ts generaux des burkinab

  2. Mr K?r?, je pense que bien s?r l’Etat est responsable de ces hausses. Et en plus, je pense que la ccvc n’occulte aucun sujet surtout celui du pillage des biens du peuple. L’Etat connait aussi ceux qui ont creus? ces trous dans ces soci?t?s. Ils continuent de se pavaner dans nos cit?s. Pourquoi faut-il que nous payions parce que des gens malhonn?tes ont vol?? L’Etat doit prendre ses responsabilit?s, engager des poursuites contre ces personnes.

  3. Quand on parle d’hydrocarbure, le gaz butane est-il en marge?
    Les gens maintiennent toujours l’ancien il faut qu’on les denonce sinon on est complice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page