Darfour : Le Bataillon « Laafi 7 » est opérationnel

755 5

Après deux mois passés au centre de formation et de production de LOUMBILA, le bataillon « Laafi 7 » est prêt à être déployé au Darfour. C’est sous la présidence du chef d’état-major général des armées que s’est déroulée la cérémonie de fin de formation intensive de maintien de la paix du bataillon composé de cinq cent hommes et femmes.

Le Général Zagré remettant une attestation à un soldat
Le Général Zagré remettant une attestation à un soldat

Débutée le 11 janvier, la formation de ces soldats prêts à être déployés sur le terrain a pris fin ce jeudi 12 mars 2015. Au départ, ils étaient trois cent. Rejoints deux semaines plus tard par deux cent autres frères d’armes le contingent compte au total cinq cent hommes et vingt et cinq filles dont deux officiers.

Formation. Pour rappel, la mission de soutien à la paix dénommée LAAFI a effectué sa première mission en 2007. La formation a été assurée par le soutien de formateurs ACOTA ( African Contingency Operation and Training Assistance) et d’anciens soldats de maintien de paix au Darfour.

Il n'y a pas que les armes qu'ils savent manier !
Il n’y a pas que les armes qu’ils savent manier !

Elle a porté, entre autres, sur les mouvements des unités à pied, les réactions à diverses situations opérationnelles, les techniques de négociation, l’utilisation du GPS, les patrouilles motorisées, les techniques de bouclage et de fouille d’une zone, droits de l’homme, du secourisme et des règles de l’engagement pour ne citer que ceux-là.

Cette formation a été financée par les Etats-Unis d'Amérique
Cette formation a reçu le soutien financier des Etats-Unis d’Amérique

Pour le Chef d’état-major général des armées, le Général de brigade Pingrenooma Zagré, c’est grâce à la détermination des autorités politiques mais également grâce au soutien constant des partenaires et pays amis que la formation et le déploiement des différents bataillons LAFFI ont été rendus possibles.

De 2009 à aujourd’hui, le Burkina est à son septième bataillon de maintien de la paix au Darfour.

Pour lui, c’est au dynamisme de la coopération entre les Etats-Unis d’Amérique et le Burkina Faso que de telles missions ont pu être menées à terme.

Soutien des Etats-Unis. Le montant total investi par les Etats Unis d’Amérique, le premier conseiller de l’ambassade venu représenter l’ambassadeur a donné la somme de soixante millions de dollars américains. Cet apport financier a servi à soutenir les efforts de formation et d’équipement des forces armées burkinabè pour les opérations de maintien de paix.

De ses hommes en attente de déploiement sur le terrain, le Lieutenant-Colonel DIALLO Moussa, commandant du bataillon « LAAFI 7 » attend d’eux qu’ils soient guidés par la discipline.

Le Bataillon "Laafi 7" est opérationnel
Le Bataillon “Laafi 7” est opérationnel

« La discipline transcende tout. Par elle, vous vaincrez l’adversaire, l’ennemi, ou la mort. Et jamais vous ne mourez », a- t- il dit. A la fin de son discours le Général Zagré a rappelé la devise du bataillon qui est la suivante : « Pour la paix, nous osons !». Et au commandant de souhaiter bonne chance au bataillon Laafi 7 et demander la protection de l’Eternel des armées.

KOUETA Oui (Stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 5 commentaires

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *