Arnaud Kabré, guide spirituel à Abidjan : “Ecoutez la voix du peuple car c’est la voix de Dieu”

500 5

Charismatique et orateur accompli, Arnaud Dagnaguewende KABRE dans ses habits de Ministre de Dieu fait parler de lui dans la capitale ivoirienne. Il s’est confié à Burkina24.

Burkina24 : Qui est  Arnaud Dagnaguewende KABRE ?

Arnaud Dagnaguewende KABRE: KABRE Arnaud est un jeune Burkinabéè né en Côte d’Ivoire de père et  de Mère burkinabè originaire de Saponé. Je suis l’aîné d’une famille de 4 enfants et fondateur d’un ministère d’évangélisation en Côte d’Ivoire, membre du département spiritualité de l’équipe Nationale des Scoutes de Côte d’Ivoire. De formation, je suis conseiller technique en Voyages et Tourisme étant titulaire du diplôme International en Transport aérien, Iata.

B24 : Vous êtes assez charismatique au sein de la communauté chrétienne. Racontez-nous vos débuts.

A.D.K. : J’ai senti le besoin de servir Dieu lorsque j’avais l’âge de 15 ans et cela se manifestait par des songes et des sensations fortes de prier pour les personnes malades et en difficulté telles que : les maladies incurables, blocages dans les affaires ainsi que dans les couples, etc… et depuis lors, je continue de le faire jusque aujourd’hui où je me suis spécialisé dans plusieurs domaines notamment la délivrance, la prédication et l’écoute et l’accompagnement spirituels.

B24 : Vous étiez récemment au Burkina Faso, votre pays d’origine, pour jeter les bases de votre ministère…

A.D.K. : Récemment j’étais au Burkina Faso, mon pays d’origine pour travailler sur l’installation très prochaine de mes activités religieuses. C’est ma façon de contribuer  au développement de mon pays.

B24 : A quoi se résume l’actualité de Kabré Arnaud ?

A.D.K. : Je prépare actuellement un séminaire d’évangélisation sur le mariage, l’enfantement et le  travail au Burkina qui devrait se faire avec la grâce de Dieu dans le courant  du mois de juin. Les numériques offrant d’excellentes possibilités de toucher des âmes, je compte sous peu mettre en ligne des enseignements et également ouvrir une lucarne d’écoute et d’accompagnement spirituel toujours en ligne, produire des ouvrages sur la délivrance des liens ancestraux qui constitue des blocages dans nos vies.

Par-dessus tout, dans un futur que j’espère proche, ouvrir un centre d’écoute et d’accompagnement spirituel à Ouagadougou.

B24 : Une petite question politique maintenant. Comment est-ce que vous appréhendez le récent changement dans votre pays, le Burkina Faso ?

A.D.K. : Je suis content de voir que la situation est très calme et que le pays s’est remis au travail après les événements de fin octobre 2014. Je demanderai à nos dirigeants politiques de surtout écouter la voix du peuple car c’est la voix de Dieu.

B24 : En fin d’interview, quel est votre mot de fin  ?

A.D.K. : Dieu bénisse le Burkina Faso, Burkina 24  et  toutes  les personnes qui  suivent  l’actualité  sur Burkina 24. J’annonce  des  belles  paroles de  bénédiction, de fécondité  spirituelle,  financière à l’endroit  de  toutes  les personnes  qui  nous suivent .

Que Dieu bénisse le Burkina Faso et son peuple ! Amen  et  à  bientôt…

Article similaire

Il y a 5 commentaires

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *