Perspectives économiques du Burkina : les tendances ne sont pas favorables, selon le FMI

524 29

Le ministère de l’Economie et des Finances a animé une conférence de presse pour faire le point avec les journalistes de la mission du Fonds monétaire international (FMI) qui s’est déroulée au Burkina Faso entre le 4 et le 19 mars 2015 dans le cadre des 2e et 3e revues du Programme appuyé par la Facilité élargie de crédit.

Il s’est agi pour l’équipe du FMI d’échanger avec les autorités, le privé et d’autres partenaires techniques et financiers d’une part sur l’évolution de la situation économique à fin décembre 2014 et les estimations et prévisions pour l’année 2015, et d’autre part sur la situation d’exécution des repères structurels et critères quantitatifs à fin décembre 2014 et fin février 2015.

En effet, plusieurs chocs exogènes et la conjoncture sociopolitique interne ont émaillé l’évolution de l’économie du pays. Entre autres, la chute des cours internationaux des deux produits d’exportation du Burkina, l’or et le coton, la perturbation du tourisme et des services avec la présence de la maladie à virus Ebola en Afrique de l’ouest, le ralentissement de l’activité économique à cause de la crise de fin octobre 2014.

En conséquence, le pays a connu une forte  baisse des recettes fiscales, ce qui a affecté les prévisions budgétaires et la mise en œuvre de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD).

Selon le FMI, il n’est pas évident de voir la situation s’inverser de si tôt, en tout cas pour l’année 2015. Ce, d’autant plus que l’on assiste à une dépréciation du taux de change (montée du dollar à une parité actuelle avec l’Euro), une baisse de la production minière en 2015 (quelques mines vont arrêter leur production).

Justement au regard de l’arrimage du francs CFA à l’Euro et de la montée du dollar, il n’est pas possible, selon la Chef de mission du FMI Laure Redifer, de baisser le prix du carburant à la pompe sans occasionner des pertes à la Société nationale des hydrocarbures (SONABHY), pertes qui avaient été compensées par la baisse des cours mondiaux des produits pétroliers.

Et le ministre de l’Economie et des Finances Jean Gustave Sanon de préciser que les deux baisses de 25 F CFA chacune, ne profitent ni à l’Etat, ni aux populations véritablement mais plutôt aux gros consommateurs qui pourront économiser davantage ; elles anéantissent même les marges de la SONABHY.

Compte tenu de la situation pas du tout reluisante, la partie burkinabè a pris des recommandations dans la perspective d’inverser la tendance ou tout au moins tenir le rythme. Il s’agit de concentrer les efforts autour du renforcement du contrôle douanier, de la lutte contre la fraude fiscale, de la maîtrise des coûts de la SONABHY.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Article similaire

Il y a 29 commentaires

  1. Solution simple ; que le CFA devienne une monnaie desarrim?e de l’euro. De toute fa?on , l’independance monnetaire viendra un jour. Quand Marine le Pen sera a l’Elys?e en 2017 , elle nous remettra notre monnaie

  2. eh, Burkina!!!.? cause de 50f la FMI se rend au BF.augmenter le prix de votre carburant pour qu’elle beneficie.on direct des ministres qui n’ont pas etudi?.vs gouvernez votr pays pr des gens et non pas l’int?r?t des burkinab?s.quelle honte!!!

  3. Il faut le Faso laisse tombe la france maintenan,il y la Russu et la Chine qui cherche des allies et ses le moment aussi que les pays de FCFA peuvent cree leur monnaie. Le ghana,nigeria,gambi etc ont leur monnaie.les citerne Malien passe par le burkina,mais lz carburan est moins chere au Mali qu’au Faso . Mdr la petite france.

  4. le Minist?re de l??conomie ne doit pas raisonner ceteris pari bus!!!!! je pense que le fait que cela profit au gros consommateurs (ENTREPRISE/PRODUCTEUR) devrai avoir un effet positif dans un temps donn? si on avais un bon contr?le de ces entreprise!!!! le Minist?re devrais plut?t nous montrer que cela n’entrainera pas une baisse des prix (bien de consommation) plus que proportionnellement que les 25f et que ou une net am?lioration du panier de bien du consommateur!!!! l??tat doit cesser de raisonner isolement!!!! certes qil faut le contr?le dans les portes mais il faut aussi un contr?le sur la gestion de nos entreprise a l?int?rieur!!! comment on peut avoir un chiffre d’affaire de milliard avec si peut de personne qui cotisent a la caisse!!!! fl?chissez y

  5. le Minist?re de l??conomie ne doit pas raisonner ceteris pari bus!!!!! je pense que le fait que cela profit au gros consommateurs (ENTREPRISE/PRODUCTEUR) devrai avoir un effet positif dans un temps donn? si on avais un bon contr?le de ces entreprise!!!! le Minist?re devrais plut?t nous montrer que cela n'entrainera pas une baisse des prix (bien de consommation) plus que proportionnellement que les 25f et que ou une net am?lioration du panier de bien du consommateur!!!! l??tat doit cesser de raisonner isolement!!!! certes qil faut le contr?le dans les portes mais il faut aussi un contr?le sur la gestion de nos entreprise a l?int?rieur!!! comment on peut avoir un chiffre d'affaire de milliard avec si peut de personne qui cotisent a la caisse!!!! fl?chissez y

  6. Pendant que le Ghana refuse l’argent du fmi c’est nous qui couront apres. le Francs cfa doit disparaitre pour notre emergence. la sonabhy travaillait au solde des politiques et continue d’y etre. la revolution doit continuer, il ya trop de dechets.

  7. Nou devons tout simplement demander la cr?ation de notre propre monnaie. Aujourd’hui nous avons la preuve mat?riel que le CFA est une mauvaise chose pour notre ?conomie.

  8. Pourquoi a chaque fois il faut se r?f?rer a ces gars pour des probl?mes internes?s’ils ?taient plus dou?s que nous nos intellectuels n’allaient pas donner cours a leurs enfants et abandonner nos ?tudiants.

  9. Nous on est fan de blanc jusquaaaaaa on prefere son bien que le notre…sinon nous tous intelligent et voyons les choses devant nous….ques ce qui nous empeche de se mettre a lacte? Au lieu de passer tout le temps a parler slmnt

  10. ces histoires d,arrimage….bla bla bla et je ne sais koi encore ne sont k des betises pour tromp?s la vigilance des populations.si le burkina produisait du petrol est ce que pour les raisons qu,ils ont cit? le burkina allait garder ses prix de vente du baril a l,exterieur?faites tr?s atention nous n,avons pas encore dig?r? les PAS et PASR qui ont detruit nos etats donc faite gaf

  11. mensonges.ce qu’on ne nous dit pas c’est que en raison de l’arrimage du franc cfa ? l’euro?les pays de la zone franc contribuent ? maintenir la stabilit? economique de la france.on ne pourra jamais parvenir ? l’emergence economique tant qu’on ne se desengage de cette tutelle fran?aise.que ces soit disants experts arr?tent de nous ?nerver davantage.nous sommes convaicus que les prochaines luttes de la jeunesse africaine seront orient?es vers le rejet pur et simple du franc cfa et la creation d’une monnaie sous-r?gionale lib?r?e de toute tutelle.de quoi a-t-on peur?le ghana n’a-t-elle pas sa monnaie? et le nigeria?

  12. C’est simple. Fermez la sonabhy , liberalisez le domaine vous verrez. Nous savons tous ce qui se cache derri?re la sonabhy. SAP olympique et plein d’autres choses ont ferm? pour moins que ?a et vous avec toutes ses pertes vous fonctionnez

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *