SMIG : Qui paie mieux en Afrique ?

2776 50

Dans chaque pays, il y a un minimum, qu’on puisse payer à son employé selon les textes juridiques en vigueur qui régissent le travail.

Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG), salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC), ou Salaire national minimum  garanti (SNMG), c’est selon le pays, est en fait de la rémunération minimale des salariés fixée par les États.

En Afrique francophone, certains pays émergent en la matière. Le top 3 des salaires minimums les plus élevés est composé du Maroc, de la Guinée Équatoriale et de l’Algérie.

Le SMIC/SMIG/SNMG demeure important pour les pays au regard du fait qu’il fait partie des points récurrents de discussion entre les partenaires sociaux dans différents pays.

L’organisation administrative de l’Afrique francophone fortement inspirée du modèle français note que le salaire minimum a des incidences dans le calcul des salaires des agents de l’État et dans le calcul des pensions de retraite pour certains pays.

Une analyse comparative des salaires minimums fixés dans les différents pays francophones d’Afrique montre que le Maroc est celui qui propose la rémunération minimale la plus élevée, 137 095 FCFA (209 €).

Il est suivi de la Guinée Équatoriale et l’Algérie qui proposent respectivement des salaires minimums de 128 000 FCFA (195 €) et 112 000 FCFA (171 €).

La moyenne du salaire minimum en Afrique francophone est de 62 358 FCFA (95 €). La revalorisation de ce salaire intervient très souvent à la suite des mouvements et revendications des syndicats dans la plupart des pays.

Quant aux SMIC/SMIG les moins élevés, ils se retrouvent dans les pays comme le Mali (31 047 FCFA), le Niger (30 047 FCFA) et la Mauritanie (30 000 FCFA).

Au Burkina Faso, la revalorisation de 2006 avait porté le SMIG à 32 218 F CFA à la revalorisation de 2006. Il a évolué aujourd’hui mais reste toujours en deçà et loin de la moyenne sus annoncée.

Des efforts sont toujours attendus des différents Etats en matière de rémunération, des efforts possibles au regard de certains indicateurs selon les acteurs syndicaux.

Boureima LANKOANDE

Burkina24



Article similaire

Il y a 50 commentaires

  1. Il ne faut pas tout confondre aussi. Quand on parle de SMIG, ?a ne veut pas non plus dire qu’il faut s’asseoir sur ?a pour penser ? de lendemains meilleurs.
    Pour preuve, tout d?pend du co?t de la vie dans chaque pays et des acquis sociaux de chaque pays.
    Mais, il faut savoir qu’au Burkina, il y a trop de laisser aller dans nos administration et on joue sur l?illettrisme de la population pour bafouer les droits du peuple.
    Savez-vous qu’au Burkina Faso, l’allocation familiale existe pour tout le monde sous condition de ressources? Mais est-ce que quelqu’un ? d?j? re?u ne serait une communication ? ce sujet.
    Voici un exemple parmi tant d’autres que je citerai pas ici. Mais ce qui me fait le plus mal dans ces pays d’Afrique, notamment mon Pays, c’est l’impunit?, le vol et la corruption dans nos administrations.
    Nous avons tous droits ? une vie descente, et il faut que les choses changent.

    Bravo Mr Boureima LANKOANDE pour cette analyse, et j’aimerai que vous approfondissez ce sujet qui est tr?s important, car 32 000Fcfa depuis 2006 sans revalorisation, c’est pas normal.

    Vive le Faso

  2. Oui Mahamadi Dabr?, si les 32.218f sont vraiment appliqu?s ? tous les niveaux et bien suivis, c’est m?me tr?s tr?s super. J’ai ?t? en Guin?? Equateur, au Cameroun et je suis pr?sentement au Gabon o? le SMIG est aussi ?l?v?. Le salaire des gardiens et les m?neg?res(bonne) commence ? 100.000f cfa jusqu’? 200.000f ? peu pr?t minimum. Quand on suit les chiffres, on voit que c’est bien pay? mais la diff?rence se trouve dans les d?penses. Moi je suis c?libataire seul et je loue une chambre(entrer-coucher) modeste qui ne depasse pas 10.000f ? Ouaga ? 60.000f cfa au Gabon, ma nourriture ?conomique ? 80.000f cfa, communication simple et obligatoire ? 30.000f par moi… et Il ya d’autres d?penses. J’?conomiserais donc quoi si je ne travaillais pas ? mon propre compte? On n’en cas dire la v?rit?. C’est vraie que le SMIG n’est pas mal au Faso mais ?a se limite seulement au niveau des fonctionnaires de l’Etat et quelques poussi?res de priv?s. Pas de contr?le s?rieux de la part de l’Etat. Les bonnes et les gerants de kiosque n’ont pas plus de 10.000f, les gardiens pas plus de 15.000f, les g?rant de boutique et de restaurant n’ont pas plus de 20.000f Finalement donc quand on parle de meilleur SMIG ?a veut rien dire sans une bonne politique d’application et de suivi. Merci.

  3. Ok . Mais pourquoi payer oncle sam, alors qu’on a du riz made in Burkina ? moindre co?t, m?me si c’est toujours ?lev? pour certaines couches sociales. Le riz est tr?s propre et ? bon go?t. de plus cela contribuera ? notre agriculture et petit ? petit ? travers des m?canismes le prix pourrai ?tre plus b?t encore….

  4. En fait, on ne devrait m?me pas comparer ces chiffres. Les mides de calcul peuvent ?tre tr?s diff?rents statistiquement parlant, mais aussi sur le plan conventionel.

  5. Exactement !!! ?a “flatte” les gens !!!
    Comme le SMIC en France m?me !!!
    Allez vivre ? Paris avec le Smic, c’est hard, faut habiter ? 02H de m?tro de l? o? tu bosse, vivre dans des cages ? lapin, etc… mais les gens voient la jolie somme en euros et yalla c’est parti !!! :-(

  6. MDR donc ils ne touchent pas le SMIC Horaire ;-)
    Au BF c’est 40H de travail semaine et SMIC Mensuel ? 35 000 F (environ)
    Le SMIC finalement sert ? calmer les entreprises c?t? exploitation des travailleurs… apr?s dans nos pays le secteur informel ?tant tr?s d?velopp? et tol?r? ben forc?ment que chacun “caracole” pour s’en sortir mieux :-)
    Comme nos gardiens pay?s au Smic pour dormir chez nous ;-) car ils sont souvent boss? dur la journ?e pour de meilleurs revenus…

  7. Mais franchement les politiques o? qu’ils se trouvent se foutent de leurs peuples comment avec ces misereuses sommes tu peux vivre ? Faire face ? toutes les d?penses ? Nous ne gagnons que des perdiemes il faut une lutte des classes. Il faut briser et reconstruire l’administration.

  8. Inutile de balancer des chiffres sans analyse de donnees statistiques par un expert. Cette publicatin n a aucun caractere scientifique et ne fait que tromper les internautes. Quel est l interet de cette pubication?

  9. Si si si il y a un salaire minimum “garanti” au Burkina, le chiffre donn? est le bon. Apr?s il y a ce qui est d?clar? et ce qui se fait… comme partout, en France les nounous d’un soir sont rarement pay?es au SMIC mais au black comme on dit
    C’est idem ici, dans les entreprises on ne paie pas quelqu’un en dessous de 35 000 F, par contre c?t? particulier c’est autre chose oui :-)

  10. Effectivement. Un chiffre be signifie rien. Il faut je corr?ler avec d’autres ?l?ments comme, par exemple, le niveau de vie, le prix d’un loyer, du pain , etc. Mais aussi sans doute avec la force des liens sociaux…

  11. je retire mon commentaire. Je me suis tromp? dans les chiffres. Par contre, je n’ai jamais entendu que un salaire minimum est garanti au Burkina par exemple. Mais je ne suis peut-?tre pas bien renseign

  12. Oui Doris Margel Hoppe, personne ne gagne autant que quoi ? Quelle somme ??
    Effectivement les m?dias balancent des chiffres qui ne servent ? rien ainsi car tout d?pend du co?t de la vie dans chaque pays !!
    Au Gabon par ex on paie 5 tomates ? 1000 F, un “salon chambre” en non loti se loue 50 000 F !!! Donc oui une m?nag?re ou nounou se paie pas moins de 75 000 F/mois …

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *