Le CAR devient un Citoyen africain pour la renaissance

372 63

Les sigles n’ont pas changé mais la dénomination, oui. Le désormais ancien Collectif anti-référendum (CAR) devient le Citoyen africain pour la renaissance. Le changement de nature et de dénomination ont été faits à l’issue d’un congrès extraordinaire tenu les 21 et 22 mars 2015.

La clôture du congrès extraordinaire du CAR a eu lieu ce 22 mars 2015 à Ouagadougou (occasion où Oscibi, arrêté en RDC, de faire sa première apparition musicale).

De mouvement créé contre la tenue du référendum  sur la modification de l’article 37 au Burkina, le CAR, changeant de nature, de dénomination et aussi d’ambition (il a désormais des perspectives panafricanistes), devient un mouvement de « force et d’action » désormais tourné vers, entre autres, la défense de la constitution, des valeurs démocratiques et de la sauvegarde des intérêts de la jeunesse et de l’intérêt national.

Le  mouvement entend dans ce cadre avoir son mot à dire dans le déroulement des prochaines élections.

Hervé Ouattara reconduit. Par résolution, pour son « expérience politique », son « aura » et son leadership, Hervé Ouattara, le président sortant, a été reconduit à son poste à la tête d’un bureau de 25 membres.

Trois coordinations ont été greffées à ce nouveau bureau. Il s’agit d’une coordination des femmes, une coordination des élèves et étudiants et une autre dédiée aux enseignants.

Le CAR annonce déjà les couleurs. Il se positionne pour une dépolitisation de la fonction publique et une démilitarisation de la politique. C’est ainsi que le congrès extraordinaire a recommandé l’interdiction de mise en place de cellules politiques dans la fonction politique.

Pas de militaire  dans la politique. Au moment où le débat sur la candidature des militaires à la présidentielle fait rage, le Citoyen africain pour la renaissance recommande « l’interdiction de la candidature à la présidentielle de tout militaire en activité. Pour les soldats qui voudraient tout de même prétendre s’asseoir sur le fauteuil présidentiel, l’ancien Collectif anti-référendum propose comme condition une démission des rangs deux ans avant le scrutin.

Précisant que le mouvement « n’est pas contre les militaires », Hervé Ouattara indique cependant qu’une proposition de loi sera faite au Conseil national de la transition, dont il est par ailleurs membre.

Justice pour les martyrs. Mouvement qui s’est fait remarquer lors de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, le congrès du CAR a recommandé (devant le Contrôleur général Luc Marius Ibriga) non seulement un traitement diligent des dossiers de crimes de sang en cours devant la justice, notamment ceux de Thomas Sankara et de Norbert Zongo, mais surtout des poursuites contre les potentiels auteurs des  crimes commis lors de l’insurrection.

Abdou ZOURE

Burkina24


Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 63 commentaires

  1. ?a ne m’etonne pas, et je sais que ns allons assister maintenant a des scenes d’exclusions .CAR ne fait qu’emboiter le pas du gouvernement de la transition qui a n’a donn? le ton de l’exclusion du vote des burkinab? de l’etrangers

  2. pourkoi kan les gens voulais marcher pourqoi ne paa appeler seulemen les militants du mpp lord du 30 et 31 octobr comsa on saura k sest eu ki on fai parti blaise

  3. ces tous blaise es parti notr objectif es atteint donc arreter de fair croir k telle parti es meilleur a t elle parti ceux cest le peuple ki a gagner ds le peuple ils ya des gens du cdp ,mpp,adf rda,upc et autr

  4. sacher kan les gens sont sortie contr la modification de larticl 37 ces pas seul parti ki es sorti ces tous ceux ki etais contr cette modifications inclus certains militants de cdp et de l adf rda donc arreter cette vouloir fait passer un parti comm vainqueue

  5. je pense k la societee civile ds leur plus grande majoritee n est pas impartiale dans le jeux politique cela risk de devenir une excitation a la violence envers certaine personnes et cela serait regrettable pour notr chair patrie

  6. je pense k la transition laisse trop faire la societer civile et chacun sort et raconte n importe koi sur ckil veut pour le pays au nom du peuple burkinaber rappeler vous tjr kon est 16 millions dhabitants et l avis dune dizaines ou une centaines de personnes ne tient pas la route

  7. je pense k la transition laisse trop faire la societer civile et chacun sort et raconte n importe koi sur ckil veut pour le pays au nom du peuple burkinaber rappeler vous tjr kon est 16 millions dhabitants et l avis dune dizaines ou une centaines de personnes ne tient pas la route

  8. kil parte se faire foutr un militaire avant d etr est dabord civil et pourkoi un militair peu pas prendr le pouvoir et bien le geree rapelle toi k lhstoire politique du burkina cest les militaire qui sont plus dominant juska la transition si un militaire presente un bon projet de societer on va le voter pian

  9. kil parte se faire foutr un militaire avant d etr est dabord civil et pourkoi un militair peu pas prendr le pouvoir et bien le geree rapelle toi k lhstoire politique du burkina cest les militaire qui sont plus dominant juska la transition si un militaire presente un bon projet de societer on va le voter pian

  10. Le car rester tranquille bouffer tranquillement ne nous provoquer pas sinon on vas dire pour vous .Vous ?tes ridicules r?fl?chis et un peu quand vos politicien vienne vous faire leur proposition ? deux balles respecter vous et respecter nous les militaires se ne son pas des humain ou qoi ou bien non t.il pas les m?me droit que tout les autre mais pufff ses pas la peine d?solant qoi bande daffamer et intrus imposteur on vous tien a l’euil

  11. de gr?ce si tu n’as pas de militants, n’implique pas les enfants de primaires et de secondaire dans ton association fant?che.

  12. verite et justice |

    tas de desoeuvre, vs avez deja accepte de prendre 1 872 000 au CNt en marchant sur le cadavre des vrais martyrs. ces t Shirt et autres casquettes que vs avez distribu? , ca vient d ou , apres la transition on saura qui est qui!! Profiteurs

  13. je ne suis pas un membre du car mais je trouve que leur d?claration est fond? et juste. si par exemple Bassolet tente de froder aucun gendarme n’est fou pour mettre sa carri?re en dang? en tentant de l’arr?ter. quelque soit le resultat des elections. soit il est ?lu il devient pr?sident ou soit il n’est pas elu et il repart prendre sa casquette de general de la gendarmerie. ne nous voilons pas la face dans les loi et r?glement il ya un certain nombre de poste qui doivent etre apolitique dont les militaires et m?fions nous des passions inutiles.

  14. C’est propre, nous ne cesserons de d?noncer cela, si un militaire veut ?tre candidat ,qu’il d?missionne c’est tout ,prendre une disponibilit? ne veut pas dire qu’on est civil.

  15. Les militair ki veulent ce pouvoir sont deloyale en l,occurrence NAFA
    pourkoi cherch? a corrompre l? burkinab?s?personne ne v? t bar? la route mais cesse coute et coute a obtenir le pouvoir pa la force par la malhonn?tet

  16. Les militair ki veulent ce pouvoir sont deloyale en l,occurrence NAFA
    pourkoi cherch? a corrompre l? burkinab?s?personne ne v? t bar? la route mais cesse coute et coute a obtenir le pouvoir pa la force par la malhonn?tet

  17. Les militair ki veulent ce pouvoir sont deloyale en l,occurrence NAFA
    pourkoi cherch? a corrompre l? burkinab?s?personne ne v? t bar? la route mais cesse coute et coute a obtenir le pouvoir pa la force par la malhonn?tet