La Fesci annonce une grève de 72 heures dans les universités ivoiriennes

294 0

La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) a déclenché, lundi, une grève de 72 heures dans les universités et grandes écoles ivoiriennes pour dénoncer ‘’des conditions d’études difficiles et inadéquates’’. C’est par la voix de son premier responsable Assi Fulgence que la nouvelle a été donnée.

Ce dernier au nom de l’organisation estudiantine, estime que ‘’la grève de 72 heures que nous observons, depuis ce lundi matin, est la conséquence des promesses non tenues par nos autorités pour trouver des solutions à nos problèmes qui demeurent entiers à ce jour”.

Selon Assi Fulgence, les difficultés des étudiants ivoiriens  sont, entre autres, ‘‘l’absence de bourses, de bibliothèques et de laboratoires sur les campus’‘ ainsi que l’empressement à fixer ‘’l’arrêt des inscriptions au 15 avril” alors que ‘’les bourses d’études de l’année académique antérieure n’ont pas été payées”.

Une autre raison de ce mouvement d’humeur de la Fesci est le changement ‘’unilatéral de la fin du repêchage au baccalauréat” par le ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur, Gnamien Konan, a indiqué le syndicaliste.

Comment en cours d’année, peut-t-il décider de changer les règles du jeu ? Les élèves sont habitués à un système et ce n’est pas en cours d’année scolaire qu’il doit modifier les règles et les faire appliquer immédiatement“, s’est-il insurgé.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre