RDC : Les activistes congolais portent plainte pour arrestation arbitraire

283 0

 Quelques jours après leur remise en liberté, les sept militants congolais pro-démocratie, ont porté plainte ce lundi contre leur arrestation ainsi que celle de leurs hôtes sénégalais et burkinabè le 15 mars dernier à Kinshasa.

Selon leur avocat, Me Sylvin Lum, il s’agit d’une plainte contre inconnu pour enlèvement, arrestation arbitraire, détention et perquisitions illégales ainsi que pour violation des droits garantis aux particuliers, invitant le procureur à lancer des investigations et des poursuites pénales contre les auteurs de ces “arrestations arbitraires” présumées.

L’avocat a particulièrement insisté sur le cas de Fred Bauma, du mouvement Lutte pour le Changement (Lucha), et de Mi-Yangu Kiakwama kia Kiziki, membre du mouvement “Filimbi” et fils d’un député dont, selon lui, l’appartement a fait l’objet d’une “perquisition forcée” vendredi.

Les sept militants ont été arrêtés le 15 mars avec des activistes sénégalais et burkinabè ainsi que des journalistes et un diplomate américain. Ils prenaient part à une rencontre sur la démocratie débouchant en plein sur un éventuel troisième mandat du président congolais Joseph Kabila.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : VOA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre