Sierra Leone: L’opposition appelle à la désobéissance civile  

319 0

 Des députés de l’opposition manifestent contre la décision du président sierra-léonais, Ernest Bai Koroma, de limoger son vice-président, Sam-Sumana. Cela constitue à leurs yeux une « violation fondamentale » de la Constitution de leur pays.

 Donnant de la voix, le parti d’opposition SLPP a donné un ultimatum de sept jours au gouvernement pour revenir sur sa décision de limogeage du vice-président.

Sulaiman Banja Tejan-Sie, secrétaire général national du principal parti d’opposition, le Sierra Leone People’s Party (Parti populaire de Sierra Leone ou SLPP), a déclaré à la Voix de l’Amérique (VOA) que son parti a saisi la Cour suprême de la question.

Il a également appelé les législateurs à la désobéissance civile, les invitant à manifester leur mécontentement lorsqu’ils participent à des réunions auxquelles M. Koroma assiste, ainsi que son nouveau vice-président.

Sam-Sumana a été expulsé du parti au pouvoir, au motif qu’il a provoqué des violences et cherchait à former un nouveau parti.

Après plusieurs coups d’Etat, des régimes militaires et une guerre civile, Ernest Bai Koroma préside aux destinées de la Sierra Leone depuis  2007 et a remporté un second mandat en 2012.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre