Sylvio Berlusconi à propos de la Libye : « C’était un complot français»

176 0

L’ex-président du conseil italien, Sylvio Berlusconi, a accordé une interview à une agence de presse italienne. Au nombre des points abordés, la guerre en Libye et la mort  de son leader à cette période, Mouamar Kadhafi. Pour Berlusconi, le terme de complot convient le mieux à ce qui est considéré comme étant une révolution : « Ça n’a jamais été une révolution, mais bel et bien un complot européen ». 

Berlusconi, connu comme étant l’instigateur de cette guerre dévoile ‘’le vrai instigateur’’ qui selon lui est « La France et son président d’alors, Nicolas Sarkozy ».

Du voyage à Benghazi du philosophe franco-israélien Bernard-Henry Levy, jusqu’à son très dramaturgique appel d’aide adressé à Nicolas Sarkozy, alors président, Berlusconi en dit qu’il s’est agit de mise en scène.

« Les avions français ont attaqué la Libye bien avant la décision du conseil de sécurité de l’ONU », souligne-t-il, expliquant que l’objectif pour la France, talonnée aussitôt par la Grande Bretagne, était prioritairement de détruire les équipements et infrastructures de la Libye, en plus de tuer Kadhafi.

Le très controversé Berlusconi ajouta que la France et la Grande-Bretagne dans le souci de lutter contre la crise économique chez eux, avaient décidé de procéder à la destruction des infrastructures libyennes pour les faire reconstruire par la suite par des entreprises de leurs pays respectifs en se faisant payer avec l’argent de son pétrole.

Berlusconi et Kadhafi étaient apparemment d’excellents amis  jusqu’à ce que le premier ne se retourne contre le deuxième, avant de participer par la suite à sa chute.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : chaos-controle.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre