Nouveau rapt d’enfants au Nigeria

384 0

Un commerçant originaire de Damasak, dans le nord-est, a expliqué à l’agence Reuters que les membres de l’organisation avaient enlevé plusieurs centaines de jeunes de la ville, avant de prendre la fuite, a rapporté la BBC.

« Les petits sont donnés à des écoles coraniques… et les garçons âgés entre 16 et 25 ans sont appelés à se battre et sont endoctrinés et servent pour accomplir leurs missions horribles », a affirmé le Sénateur qui représente le nord de l’Etat de Borno à la BBC.

Damasak est un carrefour commercial positionné près de la frontière nigérienne et situé à 200km de Maiduguri, capitale de l’Etat de Borno.

Aujourd’hui cette localité nigériane est sous le contrôle de troupes nigériennes et tchadiennes dans le cadre de la force régionale  récemment mise en place pour aider le Nigeria à combattre Boko Haram.

Ces enlèvements rappellent celui de plus 200 jeunes filles d’un internat de la ville de Chibok, dans l’Etat de Borno, en avril 2014. Selon Abubakar Shekau, le chef du groupe, ces élèves auraient depuis été mariées.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : BBC news

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre