14e session ordinaire du CNLS-IST: Cap sur la préservation des acquis

La XIV session du  Conseil national de  lutte contre le sida et les IST (CNLS-IST) a eu lieu ce jeudi 26 mars 2015. La séance s’est tenue dans la salle polyvalente de la présidence du Faso sous la présidence du chef de l’Etat Michel Kafando devant un bureau renouvelé à près de 90% .

Le « cadre stratégique » de lutte contre le VIH, le Sida et les IST (CSLS) 2011-2015 a été adopté par le gouvernement le 28 juillet 2010. La présente session du conseil a donc été  l’occasion pour les membres du conseil de faire le bilan de ces cinq dernières années.

Pas seulement le bilan, c’était aussi  l’occasion de définir les orientations et les actions futures  d’où le thème: « Faire le bilan sans complaisances des actions menées. Donner des orientations précises pour les actions futures ».

Résultats satisfaisants.  De la note technique de cette présente session du CNLS-IST, il ressort que le bilan du Plan National Multisectoriel (PNM) 2014 est relativement satisfaisant.

« L’objectif général de la XIVe session ordinaire  du CNLS-IST a justement été d’approuver le bilan général de la mise en œuvre du PNM 2014 et d’adopter les orientations pour la mise en œuvre du PNM 2015 », peut-on lire dans le document.

Pour le président Miche Kafando, il y a eu certes des acquis (la baisse drastique du taux de prévalence qui se situe maintenant à 0,92%, de l’approvisionnement en intrants et réactifs, de l’accroissement du niveau de contribution financière de l’Etat dans la riposte (…),  mais il y a aussi des défis à relever.

Il s’agit, entre autres, l’accès des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) et surtout les femmes enceintes séropositives au bilan biologique, notamment au dosage des CD4, la persistance de la stigmatisation et de la discrimination envers les PVVIH et de la forte dépendance du Burkina Faso des financements extérieurs.

Prévisions : Comme résultats et recommandations attendus de la session, la note technique élaborée par le secrétariat permanent du CNLS-IST définit les orientations et les priorités définies pour la mise en œuvre du PNM2015 et le processus pour l’élaboration du CSLS 2016-2020, les observations, les suggestions et des recommandations pour améliorer les interventions et les résultats de la mise en œuvre du PNM 2015.

Le président du CNLS-IST, dans son allocution, a exhorté les membres du conseil à défaut de parvenir à « zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au Sida », à  « préserver les acquis de la lutte, mais aussi et surtout de créer un environnement favorable à la réduction de la prévalence et de l’impact du VIH ».

Oui Koueta (stagiaire)

Burkina24



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page