Un nouveau chef aux commandes du Groupement des compagnies républicaines de sécurité

813 0

Le camp du groupement des  compagnies républicaines de sécurité (G.C.R.S) a abrité ce vendredi 27 mars 2015 la cérémonie de passation de commandement entre les commandants  SANOU Kalo Olivier (sortant) et Brice HIEN (entrant).

C’est en présence des hautes personnalités de l’armée et sous la présidence du directeur des unités d’intervention de la police nationale Simon SOUBEIGA que s’est déroulée cette cérémonie de passation de commandement.

La lecture du décret portant nomination du commissaire Brice HIEN et la remise du drapeau national marque la prise de fonction officielle du nouveau chef du groupement des compagnies républicaines de sécurité de Ouagadougou. Il remplace à ce poste le commandant SANOU Kalo Olivier  appelé au poste de commissaire central  adjoint de la police.

Il faut le rappeler,  le nouveau locataire du groupement des compagnies républicaines de sécurité de Ouagadougou,  est bien connu  de la maison pour y avoir séjourné en 2010 comme commandant adjoint puis commandant en 2011.

Le commissaire principal de police Brice HIEN a aussi officié à Bobo-Dioulasso en tant que commandant de la CRS. Puis commandant du corps urbain du commissariat de police de l’arrondissement de DO.

Le professionnalisme de l’homme va  au- delà de nos frontières : il a été déployé formateur en maintien et rétablissement de l’ordre public et en gestes techniques et professionnels en intervention (GTPI) à Kinshasa, Lumbashi, Bukavu et Goma. Cet instructeur a suivi plusieurs stages, à savoir sur la stratégie et la gestion des manifestations en France, le droit international humanitaire à Ouagadougou et  la sécurité rapprochée des hautes personnalités.

Il aura pour mission principale d’assurer le maintien de l’ordre de la population.  En rappel,  la première  compagnie républicaine de sécurité de Ouagadougou a vu le jour depuis 1960.

Benié APPIA(stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *