Nigéria : Le portrait de Muhammadu Buhari, le nouveau président nigérian

325 0

 Le moins qu’on puisse dire du nouveau Chef d’Etat nigérian, Muhammadu Buhari, est sa témérité et son courage.

A 72 ans, Muhammadu Buhari, ce musulman originaire du Nord du Nigeria, était considéré comme un abonné aux défaites, après trois candidatures malheureuses. Originaire de l’Etat de Katsina, le général à la retraite Muhammadu Buhari a eu une longue carrière militaire. Il s’est particulièrement distingué au cours de la guerre du Biaffra.

Il était au nombre des militaires conduits par le général Murtala Mohammed qui avaient renversé et tué le général Aguiyi Ironsi en 1966. En 1983, il se distingue particulièrement par un coup d’Etat contre le président Shehu Shagari, avant de partir par un autre putsch en août 1985.

L’ancien général s’est présenté sous les couleurs de l’APC, principal parti d’opposition. Il a su rallier d’importants partis politiques de l’opposition et de nombreux transfuges du PDP, le parti du perdant Goodluck Jonathan.

Quant aux défis qui l’attendent figure la sécurité et  la lutte contre Boko Haram reste le point le plus important qui captera l’attention de la communauté internationale.

Un autre point sur lequel il est également attendu, c’est la lutte contre la corruption qui est un véritable fléau au Nigéria.

Muhammadu Buhari est pour d’aucuns un homme de rigueur. Ses 20 mois au pouvoir avaient été marqués par la lutte contre l’indiscipline. Sous son régime, trois Nigérians condamnés pour trafic de drogue avaient été exécutés en public, tandis que des hommes politiques influents avaient été arrêtés, soupçonnés de corruption.

Ses méthodes étant souvent jugées brutales, son compatriote Wole Soyinka, prix Nobel de littérature, avait dénoncé la “terreur” sous le règne de Buhari.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Sources : BBC NEWS/VOA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre