Présidentielle au Burkina : Faut-il exclure ou pas ?

777 80

Depuis quelques temps au sein de l’opinion, il se susurre que des députés du Conseil national de transition (CNT) réfléchissent sur le projet de modification du Code électoral à quelques mois des élections présidentielles. L’un des aspects de cette modification a pour objet dans le fond d’exclure ceux qui, au temps du régime de Blaise Compaoré, ont soutenu la modification de l’article 37 de se présenter à l’élection présidentielle d’octobre prochain.

Le mardi 31 mars 2015 au sein de l’hémicycle, les députés de la Commission des affaires institutionnelles, de la gouvernance et des droits humains (CAIGDH) et les représentants du ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité se sont entretenus sur la question de la modification du code électoral.

Cette rencontre avait pour objet la proposition du relèvement de la caution pour les candidats à la présidentielle de 10 millions de F CFA à 25 millions de F CFA et celle des municipales à 10 000 F CFA. Mais il était aussi question de l’exclusion des personnes qui auraient soutenu la modification de l’article 37 de la Constitution.

Joint au téléphone un député CNT, a confirmé cette rencontre et a même laissé entendre que les discussions sont menées à l’interne depuis quelques temps. Cependant, cette question « d’exclusion serait un casse tête chinois ». « C’est vrai que le débat est posé mais il faut dire que c’est compliqué parce que la charte se veut inclusive », a-t-il dit.

En effet, la charte de la transition qui a été signée par le Premier ministre Isaac Zida, les forces vives de la nation, les religieux et les partis politique dispose que : «Considérant la nécessité d’une transition politique, démocratique, civile, apaisée et inclusive».

A la suite de cette information, des retours que nous avons de certaines sources proches des personnalités de l’ancien régime désireuses de briguer la magistrature suprême, cette mesure ne pourrait pas être appliquée. D’autres affirment tout simple attendre le vote de la loi pour réagir. «Je n’ai rien à dire. Je vous le ferrai savoir au temps opportun », a déclaré l’un d’eux.

La question n’est pas définitivement tranchée et la programmation du projet de loi à la plénière au CNT est attendue.

Bienvenue APIOU

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 80 commentaires

  1. Avant de prendre toute d?cision quelle qu’elle soit il faut bien penser aux ?ventuelles r?percussions pour la soci?t

  2. Le burkina nous appartient tous.auqu’un individu n’a le droit d’exclure son prochain . Arr?tez de blasphemer . Exclure qui que ce soit ,n’est plus la voie de la d?mocratie.qui n’est pas burkinab?? Que ces apprentis politiciens arr?tent de nous enmerder .

  3. Ceux qui ont soutenu ouvertement l article 37 assument l entiere responsabilit? des morts martirs,par consequent ils doivent etre puni a la hauteur de leur acte.il ne faut pas surtnout qu il est l impunit? encore

  4. Je pense que nous sommes tous des Burkinab?s nous devons accepter les choses tel qu’il est . M?me si l’ex r?gime ? comis des erreurs je pense que sa peu se corriger cultivons la paix et pardonnons nous.

  5. Meme le president de la transition a de pres ou d loin simpatis? avk le president blaise compaor? prkw vouloire balayer ts le monde.si vs cntinuer dan ce sens il naura plu de candida aux election xe sur.gat? ts si xa vs amuse on vs regarde.qnd g xe qe l?tr parfait nexiste pa

  6. En CE qui me concern.ont n’esclut personne ni un individu ni un parti politique.parlons de CEux qui sons morts zida seul peux nous dire ques sons ceux des tueri du 30/31 Octobre

  7. S’il vous plait ne r?veillons pas les morts c’est modifications de constitution qui a mis peuple dehors donc faite tr?s attention mes fr?res L’exclusion appartient au peuple dans les urnes Merci

  8. Quand ns parlion d ancien dignitaire qui de l opposition en dehor maitre sankara qui na pas profite de ces milliare sur le regine de blaise dit moi mes frere,vive le burkina ou tout et tout burkinabe qui espere un burkina nouvo sans coruption

  9. c’est une question tr?s delicate mais dns la situation ou se trouve le pays et pour ne pas provoquer un autre soulevement fatal au pays il faut barrer la route a certains dignitaires de l’ex regime qui sont impliqu?s de pr?s ou de loin dans des affaires nebuleuses.ils n’ont pas leurs place dans c burkina nouvo.

  10. Il faut savoir qu’il n’a jamais mentionn? ? quelque part une quelconque exclusion d’un parti politique mais de personnes. Je vous ai bien dit que je ne parle pas au nom d’un individu ou un parti donc ?conomisez vos propagande politique. CDP, MPP ou autre ce n’est pas mon souci mais voir mon pays d?barrass? de tous ces gens qui ne voient que leur int?r?t personnel. Vous n’allez pas toujours soutenir l’id?e qu’au sein de votre parti il n’y que X ou Y qui soit capable de se pr?senter. Je pense qu’il faut grandir et travaillez aussi ? devenir des leaders au lieu de vous focaliser sur des personnes qui fini de nous livrer leur incapacit? ? nous faire ?merger. En 2015, c’est le parti qui va arriver ? me s?duire par un programme de d?veloppement aspirant ? un v?ritable changement que je voterai. Un point c’est tout.

  11. sachez monsieur que modifier la constitution n est pas un acte anticonstitutionnel puisque certaine disposition de la constitution l autorise par consequent en passant au vote a l assembl?e nationale ils ne faisaient que le jeux democratique tout comme la marche qui a fait chuter compaore ?tait l expression d une maturit? d?mocratique des burkinabe.je pense qu il ne faut pas ouvrire la boite de pandore en excluant tel ou tel quoi qu on dise le cdp a encore des partisans les exclure ce serait exclure une partie non n?gligeable des burkinabes s il vous pla?t ne cr?? pas la division par cette intransigeance

  12. ok. ceux qui vont echouer echoueront lamentablement mais personne ne sera exclu et c’est aux ?lecteurs d’en d?cider. Vive le vote pour tous et que le meilleur gagne

  13. Cette loi si elle est adopt?e ?a serrait dommage. C’est dangeureux pour la paix, pour nos relation avec les partenaires et en ce moment le CNT va agir comme le faisait l’ancien pourvoir DECIDER SANS TENIR COMPTE DES AUTRES On ne chasse pas l’autre pour prendre sa place. On fait mieux.

  14. comment peut-on aboutir ? une r?conciliation nationale en excluant certaines personnes ou un parti politique?pour une election apais?e et credible,n’ecartons personnes car nous sommes tous des burkinab

  15. EXCLURE LES DIGNITAIRES DU PARTI PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL FERA QUE RESPECTER LA VOLONTE DU PEUPLE:SANCTIONNER LES DIGNITAIRES AFIN QUE PLUS PERSONNE N OSE ALLUMER LES GERMES D UNE GUERRE AU FASO LORSQU ON EST AU POUVOIR.