« BF, Femme de valeur » 2015 : C’est parti !

903 4

C’est reparti pour le jeu concours «Femme BF». L’objectif est de valoriser la femme et célébrer l’excellence au sein de la gente féminine. Pour cette 6ème édition, «Femme BF » se rebaptise  « BF, femme de valeur ». Le lancement des activités a eu lieu,  ce vendredi 3 avril 2015 à Ouagadougou. Les inscriptions se feront du 7 avril au 6 mai 2015 et la date probable de désignation de la gagnante, le 2 octobre 2015.

Parti du constat que des femmes excellent dans certains domaines mais n’ont pas la chance d’être révélées à la lumière, le groupe Unilever a mis en place une institution « Femme BF» du nom d’un de ses produits, le savon BF beaucoup utilisé par les femmes et «en rapport à la qualité propre au savon BF,  celle  qui est de mettre en exergue l’éclat du textile».

Femme de valeur. Pour cette édition, le concours se rebaptise « BF, Femme de valeur ». Les mécanismes du jeu restent presque les mêmes. Pour participer au concours femmes BF 2015, toute candidate doit avoir au moins 25 ans, résider et avoir son activité au Burkina, être de bonne moralité, avoir un projet qui contribue à l’épanouissement de la communauté.

Si ces conditions sont réunies, la candidate pourra ensuite retirer une fiche d’inscription et la renseigner, procéder à l’achat de deux boules de savons BF et  joindre deux emballages de BF à la fiche puis les remettre aux promotrices qui sillonnent les communes ou les déposer dans une urne BF disposée dans les marchés et alimentations.

Outre l’inscription indépendante, des équipes sillonneront les villes pour identifier des femmes par rapport à ce qu’elles font et leur faire la proposition de participer au jeu.

Trois activités majeures marqueront le processus du jeu, la phase d’inscription, la présélection de 5 femmes par un jury et le vote pour choisir la «Femme de valeur » 2015.

L’innovation pour cette édition est la mise en place d’un système de tutorat  pour guider les ambassadrices afin de leur donner un support de  business plan et de suivi de leur activité.

Accès aux crédits. «Nous voulons aller bien au-delà de la simple soirée de célébration mais pouvoir donner l’occasion à la femme pendant les 12 mois de son mandat d’être active et nous n’allons plus nous limiter juste à financer l’activité mais, il y aura un suivi permanent qui est fait », dit Abdourhamane Alimiyaou, directeur de Unilever.

Toutefois, il indique que des réflexions sont en train d’être menées pour que ces femmes puissent accéder à des crédits sous le couvert d’Unilever en 2016.

Des suggestions allant dans le sens du coaching, de la redynamisation et de suivi des activités de la lauréate ont été faites par la presse.

Après son succès au Burkina, « Femme BF» se régionalise. Il se déroulera dans 4 autres pays de la sous-région et simultanément.

Reveline SOME

Burkina24



Article similaire

Il y a 4 commentaires

  1. Merci pour la remarque mon fr?re Aly Verhutey. C’est aussi l’objectif sous jacent de montrer que toute femme a de la valeur et aura tjrs de la valeur. On est donc align?. Mais vrai vrai l? tu mas ferm? depuis affaire de bobo l? hein. Pls faut qu’on renoue le contact car je tiens ? ce que tu sois notre invit? ? la c?l?bration en octobre pour me faire pardonner pour la derni?re fois. Un fr?re C’est un fr?re.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *