François Yabré : “J’espère qu’avec Gernot Rohr les jeunes auront plus de chance de s’exprimer”

547 2

Joueur burkinabè évoluant dans le championnat norvégien,  François Yabré sociétaire de Kongsvinger, suit bien le football burkinabè. Sélectionné une fois en équipe nationale, le Burkinabè né en Côte d’Ivoire espère que le nouvel entraîneur des Etalons Gernot Rohr va miser également sur les jeunes pour rebâtir une équipe compétitive.

Burkina 24 ( B24) : Comment est-tu arrivé dans le championnat norvégien ?

François Yabré (FY) : C‘est en 2008 après  mon passage au Fc Twente en Hollande sans succès  que j’ai pris le chemin de la Norvège. Arrivé en Août 2009, je signe pour six mois avec le FC Mjondalen.

Après je décroche un contrat de deux ans avec le Fc Strommen et en 2012. Avec l’arrivée de Erland Johnsen ancien gloire de Chelsea FC, je renouvelle pour deux ans. En fin de contrat,  je signe en 2014 avec le FC Kongsvinger où je suis sociétaire actuellement pour un an.

 B24 : François Yabré a connu une sélection avec l’équipe nationale du Burkina. Comment a-t-il vécu cette expérience ?

FY : C’était un réel plaisir de recevoir la convocation. En plus j’ai été bien accueilli par les devancier. J’ai reçu des conseils de Bakary Koné et Mohamed Koffi qui ont joué le rôle de grands frères.

B24 : Tu t’es retrouvé sur le banc de touche mais tu n’as plus  été convoqué. Comment t’expliques-tu cette situation ? 

FY : Je ne saurais expliquer cette situation mais ce sont des choix sportifs et il faut faire avec.  Je n’ai pas eu du temps de jeu, même si j’espèrais plus pour pouvoir bien m’exprimer.  Cela viendra avec le temps et le travail.

B24 : A un certain moment, tu aurais pu jouer avec l’équipe de la Côte d’Ivoire, pays dans lequel tu es né ?

FY : Oui étant donné que je suis né en Côte d’Ivoire et j’ai joué là-bas. Après avoir joué avec les moins de 17 ans, le coach Alain Gouamene avait essayé de me sélectionner pour le tournoi de Toulon en France, mais moi dans ma tête, je voulais jouer pour le Burkina Faso.

B24 : Comment s’est passé ton premier contact avec l’ancien entraîneur des Etalons Paul Put ?

FY : Avec l’entraîneur Paul Put, ça s’est bien passé, un contact normal.  Je n’ai pas grand chose à dire sur lui.

FB_IMG_1427191125869

B24 : On sait que François Yabré suit bien les Etalons à distance, comment tu expliques l’échec de cette équipe lors de la CAN 2015 en Guinée Equatoriale ?

FY :  Effectivement, je suis les Étalons. Pendant la CAN, j’étais à fond derrière eux. Malheureusement, on n’a pas fait un bon tournoi. 

Ce qui peut arriver à toute équipe. Je n’ai pas d’explication à cet échec. Je pourrais plutôt dire que les choses n’ont pas marché comme prévu.

B24 : Après l’échec de la CAN 2015, la question sur l’intégration des jeunes est revenue. Espères-tu avec ce changement être avec les Etalons avec l’arrivée du nouveau sélectionneur Gernot Rohr ?

FY : J’espère qu’avec l’entraineur Gernot Rohr,  les jeunes auront plus de chance de s’exprimer.

En même temps dans chaque équipe, il faut des joueurs expérimentés pour booster les jeunes que nous sommes. De mon côté, je travaille toujours et on verra.

B24 : Quelles sont tes relations avec les autres joueurs burkinabè?

FY : J’ai de bonnes relations avec Mohamed Koffi, Bakary Koné, Jonathan Zongo. Je parle souvent aussi avec Bertrand Traoré.

B24 : Comment analyses-tu ta saison avec ton club ?

FY : Nous sommes à la phase de la préparation. La saison commence le 18 avril mais pour l’instant, tout se passe bien. Sept matchs amicaux et zéro défaite.

B24 : Quels sont les objectifs que tu t’es fixé cette année ?

FY : Cette année c’est de faire mieux, permettre à l’équipe de terminer dans le haut du tableau, c’est-à-dire terminer premier car c’est l’objectif cette saison. Et de retrouver l’équipe nationale burkinabè bientôt.

Propos recueillis par Charlemagne OUEDRAOGO

Il y a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre