Kenya : Attaque de l’université de Garissa a fait 147 morts

350 0

L’attaque de l’université de Garissa à l’est du Kenya est à ce jour l’attaque la plus meurtrière perpétrée par les islamistes somaliens Al-Shabab.

Le bilan fait état de 79 blessées et 147 morts tandis que 500 étudiants ont réussi à s’enfuir. Anne Soy, correspondante de la BBC sur place, précise que les familles des proches sont attendues aujourd’hui pour identifier les corps des victimes.

Le gouvernement Kenyan par la voix de son Ministre de l’intérieur, Joseph Nkaissery, a indiqué qu’il ne se laissera pas intimider par les terroristes qui ont choisi de tuer des innocents pour humilier le gouvernement

L’université de Garissa accueille en particulier des étudiants originaires de diverses régions du Kenya. Ainsi beaucoup de corps devraient être rapatriés à la capitale kényane Nairobi, a indiqué la BBC.

La BBC relayant les propose de certains témoins, a révélé que les assaillants ont pris pour cibles des étudiants chrétiens et sont arrivés à l’aube sur le campus et en criant « nous sommes Al-Shabab » avant d’ouvrir le feu.

Eric Wekesa, étudiant à l’université de Garissa, a dit à Reuters qu’il a entendu les assaillants dire « nous sommes là pour tuer ou être tués. »

La Maison Blanche a condamné “dans les termes les plus forts” cette attaque.

“Les Etats-Unis condamnent dans les termes les plus forts l’attaque terroriste menée aujourd’hui contre des hommes et des femmes innocents à l’université de Garissa”, a écrit le Conseil de sécurité nationale de la présidence américaine sur son compte Twitter.

Kouamé L-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Sources : BBC News/VOA

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre