CNT : La circulation libérée, le dispositif sécuritaire renforcé

465 0

A quelque une heure (l’ouverture est prévue pour 16h) du début de l’audience plénière au Conseil national de la transition (CNT) sur la révision du Code électoral, les barrières de police mises sur l’avenue Kadiogo, ont été levées, libérant la circulation.

Mais aux alentours immédiats du CNT, le dispositif de la police a été renforcé. Au centre de presse Norbert Zongo, des organisations de la société civile, notamment le Citoyen africain pour la renaissance (CAR) et le M21, favorables à la relecture du code, tiennent toujours leur rassemblement.

Au siège du CNT, dans la salle de la plénière, on note la présence  de responsables du “Balai Citoyen” tels que Smockey et Hervé Kam.

Des députés à l'entrée de la salle d'audience du CNT. Il faut montrer patte blanche © Burkina24
Des députés à l’entrée de la salle d’audience du CNT. Il faut montrer patte blanche © Burkina24

Le projet de loi portant relecture du code électoral porte sur plusieurs points, dont les conditions d’éligibilité aux élections, le montant de la caution des candidats à la présidentielle, les garanties pour la tenue d’élections transparentes, la suppression des gadgets électoraux et la question des candidatures indépendantes, entres autres.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *