Les Rotaractiens au secours des enfants handicapés

425 0

La 2ième assemblée de conférence des  Rotaractiens, district 9101 a pris fin, samedi 11 avril, mettant aussi fin au mandat du Burkina Faso, pays hôte du gouvernorat. Plusieurs activités ont animé le séjour des 135 participants venus de plusieurs pays. Avant de se quitter, un diner gala a été organisé en leur honneur. Mais plus tôt dans la journée,  les Rotaractiens ont procédé à la remise de don à des enfants handicapés moteurs.

Conférence, formation des dirigeants, nuit culturelle, don sont entre autres activités qui ont marqué la deuxième assemblée  de conférence district 9101. Les dons d’un montant total de plus de 758 000 FCFA dont, 620 000 FCFA venant des cotisations des clubs,  ont été distribués à 5 enfants handicapés moteurs au centre national des handicapés à Ouagadougou, le 11 avril 2015. Chaque enfant est reparti avec un tricycle et des vivres.

Ce geste «Venir en aide aux personnes démunies » fait partie de la règlementation du district 9101. A cet effet,  les clubs Rotaracts de tous les pays contribuent à la réalisation d’un projet dans le pays où se trouve le gouvernorat.

Le Burkina Faso étant le pays hôte, deux projets avaient été validés par le conseil des présidents : la construction de latrines dans des zones reculées de Ouagadougou et la réinsertion socio-professionnelle des enfants atteints par la polio et tout autre handicap moteur.

« Au départ nous avons envisagé prendre en charge 10 enfants mais compte tenu de la situation nationale, nous n’avons pas pu mobiliser les fonds et nous n’avons pu prendre en charge que 5 », explique Clovis T. Ouédraogo, représentant du Rotaract en fin de mandat.

Clovis T. Ouédraogo, représentant du rotaract en fin de mandat © Burkina24
Clovis T. Ouédraogo, représentant du Rotaract en fin de mandat © Burkina24

«Nous avons jugé bon de leur offrir des tricycles pour faciliter leur déplacement car la première difficulté auquel un handicapé fait face, c’est comment se déplacer. Quand il peut se déplacer de lui-même, cela lui rend toute sa dignité », ajoute-t-il. 

Le séjour a été mis à profit pour choisir le représentant du otaract pour 2015-2016, en la personne de Yao Jean-Yves Tinji, dans le pays hôte du gouvernorat, la Côte d’Ivoire.

 Le thème d’actualité choisi au niveau du Rotary international,  « faire don de soi au monde » et le nouveau représentant sait ce qui l’attend. « Nous nous baserons sur ce thème pour mener nos actions et rehausser le niveau des clubs dans le district pendant notre mandat », fait-il comprendre.

La clôture de cette session a été marquée par un dîner gala au cours duquel des attestations de participation, des trophées des différentes compétitions menées, des récompenses des clubs qui se sont fait remarquer par leur dynamisme ont été décernés.

Le gouverneur du district 9101, Martin Ouédraogo,  a exprimé toute son admiration à l’endroit des jeunes. « C’est la pépinière du Rotary, dit-il, et je suis en admiration devant ces jeunes parce que ce sont des jeunes qui ne travaillent pas, qui mettent leur jeunesse, leur temps, et le peu de moyen qu’ils disposent  pour se former pour devenir les Rotariciens demain. Ils sont dans le service du Rotary dont la devise est «servir d’abord».

Reveline SOME

Burkina24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *