Mgr Gabriel Sayaogo, Evêque de Manga en visite pastorale en Côte d’Ivoire

696 0

Monseigneur Gabriel SAYAOGO, Evêque de Manga a entrepris une visite pastorale en Côte d’Ivoire du 11 au 21 Avril. Il a, à cet effet, animé une messe en présence du consul général du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, Daouda DIALLO, du Chargé d’affaires de l’Ambassade du Burkina Faso en Côte d’Ivoire et de la communauté Catholique burkinabè en Côte d’Ivoire, à la paroisse Sainte-Cécile de Cocody-Vallon dans le district d’Abidjan.

C’est une grande et représentative communauté Catholique burkinabè visiblement mobilisée et venue de tous les 4 coins de la Côte d’Ivoire qui s’est donnée rendez-vous ce dimanche 12 avril, à la paroisse Sainte-Cécile de Cocody-Vallon dans le district d’Abidjan pour accueillir Monseigneur Gabriel SAYAOGO, Evêque de Manga dans le cadre de sa visite pastorale qu’il placée sous le sceau de la convivialité et dans le souci de s’enquérir de ses paroissiens en Côte d’Ivoire.

Dans son homélie, l’Evêque de Manga s’est attardé sur la Paix telle que conçue par le Christianisme, loin des slogans du genre ‘’Qui veut la Paix prépare la guerre’’, ni la raison du plus fort. Pour lui ‘’la Paix n’est autre qu’une ouverture du cœur, une ouverture de l’esprit, en plus d’être un Amour de l’autre et un Amour de Dieu’’.

Monseigneur Gabriel SAYAOGO  a également interpelé chaque fidèle sur la vie chrétienne en leur demandant de ne cesser de s’inspirer de celle du Christ car s’est-il interrogé, ‘’Comment peut-t-on se considérer chrétien si l’on a peur de vivre la charité dans sa communauté ? Ce n’est pas Chrétien que de vouloir tout pour nous lorsque celui qui est juste à côte ne désire que le peu’’.

Après ces enseignements, l’hôte du jour, s’est plié aux discours de bienvenue du représentant du Curé de la paroisse Sainte-Cécile du Vallon et d’Emile Scipion ILBOUDO, qui au nom des Chrétiens catholiques du diocèse de Manga en Côte d’Ivoire et au nom du bureau provisoire dirigé par  le doyen Joseph Zoungrana, supervisé par les révérends pères Laurent Bouda et Mathias Kinda, a lui a transmis le traditionnel ‘’akwaba’’.

C’est dans une ambiance bon-enfant ponctuée par des cantiques en langue Mooré que cette célébration eucharistique a pris fin.

Les paroissiens du diocèse de Manga en Côte d’Ivoire ont tenu à partager un repas avec leur guide spirituel pour sceller et renforcer leur lien.

Dimanche prochain, Monseigneur Gabriel SAYAOGO et sa délégation animeront la messe à la paroisse Charles Lwanga d’Adjamé.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *