Contre le code électoral, l’ex-majorité appelle à une “mobilisation patriotique”

1019 102

Neuf partis de l’ex-majorité ont tenu une conférence de presse ce mercredi 15 avril 2015, à Ouagadougou. Objectif, annoncer à la communauté nationale et internationale qu’ils ne sont pas d’accord avec la modification du code électoral voté par le Conseil national de transition.

Le CDP, l’ADF/RDA, l’ODT, l’Autre Burkina/PSR, le RDEBF, le RDF, le RSR, l’UBN, l’UNDD, sont les partis qui ont animé ce point de presse avec à leur tête le président du directoire national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Léonce Koné.

D’entrée de jeu, Léonce Koné a laissé entendre que les 9 partis signataires ne sont pas d’accord avec la modification du Code électoral voté le 7 avril dernier au CNT et appelle à la mobilisation patriotique pour une transition inclusive et démocratique.

Les 9 partis soutiennent que cet appel se fonde, entre autre, sur la constitution du Burkina, sur la charte des Nation Unies, sur la charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance, de la charte constitutive de l’union africaine.

La « campagne de désobéissance civile »

Léonce Koné et ses acolytes ne sont pas allés du dos de la cuiller sur à la question des mesures de riposte que son camp compte mener.

« Face aux dangers avérés qui menacent la démocratie en construction et la stabilité, les partis que nous représentons ont décidé d’entrer en résistance, en refusant de demeurer silencieux et inactifs devant la dérive totalitaire et populiste qu’annoncent les dernières initiatives du régime de la transition », a-t-il notifié.

Le président du directoire, a aussi appelé les députes de l’ex-majorité, membres du CNT, d’utiliser toutes les formes pour protester contre le nouveau code électoral. « Nos partis ont choisi de laisser aux députés du groupe parlementaire ADR la latitude de manifester cette protestation par les initiatives concertées qu’ils jugeront appropriées ».

Pour l’heure, « il n’est plus question de tenir le congrès du CDP, il se tiendra 9 au 10 mai 2015 », a conclu Léonce Koné.

Bienvenue APIOU

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 102 commentaires

  1. Regarde moi des comediens comme ca. Votre langage a chang? yin. Vous appelez les dignes fils du pays ? marcher avec vous? Vous avez la m?moire de poule yin !!! Pour vous aider ? finir avec nous maintenant ? Bande de comiques !!!

  2. Hum ca sent du roussi pour la suite des ?v?nements politiques dans notre pays. Vivement que chacun mettre de l’eau dans son vin afin que la stabilit? et la paix continuent de bercer notre ch?re faso.