Industrie des transports : Les ministres des finances burkinabè et ivoirien s’accordent

275 0

 Le Ministre de l’Economie et des Finances du Burkina Faso, Monsieur Jean Gustave SANON et le Ministre du budget auprès du Premier Ministre chargé de l’Economie et des Finances de la république de Côte-d’Ivoire, Madame Nialé KABA ont procédé le vendredi 17 avril 2015 à Washington, en marge des réunions de printemps du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, à la signature d’une lettre conjointe de politique de développement de l’Industrie des transports de marchandises au Burkina et en côte d’Ivoire et du corridor de transit Abidjan-Ouagadougou sur la période 2015-2017.

Cette cérémonie de signature s’est déroulée en présence du directeur des Opérations pour la région Afrique de l’ouest de la Banque Mondiale, Monsieur Ousmane DIAGANA et des ministres en charge des transports du Burkina Faso, Monsieur Daouda TRAORE et de la république de Côte d’Ivoire, Monsieur Gaoussou TRAORE.

La signature de cette lettre conjointe de politique de développement, intervenue à cette date est de l’avis de tous les intervenants, une première du genre à la Banque Mondiale et s’inscrit dans le cadre du processus de préparation d’un programme d’appui budgétaire régional d’un montant global de 200 millions de dollars US dont 100 millions de dollars US pour chaque pays sous forme de prêt qui sera décaissé en deux tranches annuelles égales de 50 millions de dollars US.

Elle constitue une étape importante du processus et marque l’engagement des deux pays à mettre conjointement en œuvre des reformes visant d’une part à la professionnalisation et à la modernisation du transport sur le corridor Burkina Faso/Côte d’Ivoire, et d’autre part à la facilitation des échanges en vue d’améliorer l’efficacité opérationnelle du secteur.

Par cet acte, les deux pays autorisent la Banque à poursuivre le processus d’adoption interne préalable aux négociations en vue de la soumission du dossier à l’approbation du Conseil d’Administration dans le courant du mois de juin 2015.

Dans leurs interventions les ministres se sont félicités de la bonne coordination de travail entre les équipes de travail de leurs pays et celle de la Banque Mondiale qui a permis un traitement diligent du dossier. Ils ont tous émis le souhait de son aboutissement heureux dans les délais afin de donner un coup d’accélérateur au secteur des infrastructures et des transports entre le Burkina Faso et la Côte-D’ivoire.

Pierre WAONGO

Attaché de presse

Ambassade du Burkina Faso/Washington, D.C

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre