Salif Diallo demande à la communauté internationale de ne pas aider « des clans »

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) est en tournée du 17 au 23 avril 2015 dans la Région du Centre-Est. Lors de l’assemblée générale des structures régionales du parti, ce samedi 18 avril à Tenkodogo, le 1er Vice-Président du MPP, Salif Diallo, dit vouloir inviter en débat, ceux qui contestent le bien fondé de la nouvelle loi sur le code électoral. Il demande par ailleurs à la communauté internationale d’appuyer les efforts du peuple burkinabè et non d’aider « des clans qui ont des intérêts politiques indicibles ».

Salif Diallo s’adressant d’abord aux militants du MPP : « Une des missions que nous nous sommes assignées, c’est d’encadrer et pousser les populations à l’enrôlement biométrique. Car ce vote est un tournant décisif pour notre peuple. Il faudrait que la participation à ces élections soit des plus élevées.

Faut que les gens comprennent que cette élection est la suite logique, subséquente de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre. Et sans l’enrôlement biométrique, nous risquons de rester à des taux traditionnellement bas. C’est pourquoi, nous insistons pour que nos militants soient aux avant-postes pour ce travail dans les cases et dans les Communes rurales ».

Salif Diallo concernant la révision du code électoral : « Je crois que les gens font une mauvaise querelle aux autorités de la transition. D’abord, le CNT pour moi, c’est l’assemblée la plus légitime que le Burkina Faso ait eue depuis 1960. Parce qu’il a été enfanté par l’insurrection populaire. C’est une assemblée venue de la volonté directement exprimée par notre peuple dans la rue.

Cela est important. Ce n’est pas une assemblée d’abord par des élections plus ou moins transparentes. Cette fois-ci, le CNT a été enfanté par l’insurrection populaire. Et les représentants qui sont là-bas sont les représentants de ce peuple insurgé. C’est pourquoi, je parle de légitimité plus forte que les légitimités classiques habituelles.

Donc, le Code électoral, qui vient d’être modifié par cette nouvelle loi et soutenu majoritairement par les députés du peuple au sein du CNT, a l’empreinte de cette souveraineté du peuple à se doter de moyens pour poursuivre sa lutte pour le progrès. Je dirais que ce code est le reflet des aspirations du peuple insurgé.

Assemblée générale des structures régionales du MPP, ce samedi 18 avril à Tenkodogo (©Burkina24).
Assemblée générale des structures régionales du MPP, ce samedi 18 avril à Tenkodogo (©Burkina24).

Bien sûr, ceux qui étaient contre l’insurrection ne veulent pas accepter. Mais la loi, c’est l’expression de la volonté générale. Et la volonté générale dans notre pays, c’est contre les modificateurs de l’article 37. C’est normal que cette loi soit prise contre ces gens. Et les gens parlent d’inclusion.

Mais eux, ils avaient exclu le peuple en voulant modifier l’article 37. Donc, si le peuple a le dessus, je trouve qu’on devrait les exclure, pas seulement par la loi. Mais c’est parce que le peuple veut la paix que les choses se passent comme ça. Etant l’expression de la volonté générale, notre peuple est fondé à se doter de cette loi.

Quant à la communauté internationale, c’est bien que chaque peuple a le droit librement de s’autodéterminer, à vivre libre. Donc, aujourd’hui, notre peuple, à travers l’insurrection populaire, s’est doté de moyens de retrouver sa liberté et la démocratie. Ce que nous demandons à la communauté internationale, c’est appuyer les efforts de notre peuple pour assumer sa souveraineté dans notre pays.

Et non aider des clans qui ont des intérêts politiques indicibles à encore s’asseoir sur notre peuple. Donc, cette loi-là, aussi bien au plan moral, juridique que politique est fondée absolument. Et nous voudrions inviter en débat ceux qui contestent le bien fondé de cette loi. Nous sommes quand même dans un pays où il y a la justice.

Il y a le peuple, les structures. Est-ce que nos martyrs, qui sont couchés aujourd’hui par la faute et la volonté de ces gens de modifier l’article 37, vont revenir à la vie ? Ça, n’est-ce pas pire que l’exclusion politique ? Donc, je dis, les jeunes qui ont donné leur vie, nous leur devons ça. Et il serait même, pour moi, une trahison de ces martyrs que de concéder à ces messieurs, quelques aspects encore politiques ».

Propos recueillis par Noufou KINDO

Burkina24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

75 commentaires

  1. bonjour
    Personnellement j’ai rien ? faire avec les Politicos. mais sur ce coup Mon cher Salif Diallo a dit, comme ? ses habitudes, la v?rit?. cette nouvelle loi est le reflet m?me de la volont? du peuple.

  2. Mr Aly Berouze Ouedraogo! Sais tu kon ne peut pas faire l unanimite sur c bas monde? Meme l Existence du Createur de l’ Univers, ya des Etres humains ki ny croit pas..je t demand pas daimer forcement Mr Diallo mais cherche dabord a savoir ki est c Mr. Ne juge jamais un individu a partir des discours politik. Renseigne toi tres bien sans complaisance sur le passe de Mr Salif Diallo a travers les postes kil a eu a okp. Pose toi la kestion de savoir si sa gestion des affaires peut nous( jeunes) faire avancer dans le concert des nations ou on peut boire et manger a sa faim. Fraternellement !

  3. Je suis apolitique. Mais j’approuve les d?cisions du C.N.T. Tout laisse croire que rien ne peut arr?ter le MMP
    Ouvrons la porte DZ Kos-yam pour eux en exigeant la bonne gouvernance et le d?veloppement de la nation.

  4. le pyromane du BURKINA FASO il fait tout pour ?viter la justice;il sait que si le 11 OCTOBRE 2015 il ne gagne pas les ?lections le 1er et 2eme vice pr?sident du MPP VONT ?TRE A LA BARRE POUR R?PONDRE LES CRIMES ?conomiques et des crimes de sang pendants le R?gne de BLAISE COMPAORE

  5. je lancer un appel ? tous mes fr?res et soeurs burkinab? pour leurs dire que faire beaucoup d’attention avec mauvais policiens, que nous faisons confiance total ? la communaut? internationale pour qu’il r?gle tous le probl?me du sal policiens qui veux r?truire notre pays alors qui ne peut pas le reconstruire du demain

  6. salif diallo est le plus grand strat?ge et homme politique que le burkina ait connu depuis le 15 octobre 1987. je le respecte pour son ind?pendance et son insoumission.
    voyant que zephirin ne fera pas le poids,la communaut? internationale a vite fait de lancer djibril bassol?, tous les deux portant en eux les germes d’une revanche clanique. la grande peur du monde arroguant ce n’est m?me pas le MPP qui de toute fa?on ne peut pas leur ?tre hostile, mais le retour au pouvoir du sankarisme du fait de l’union annonc?e de tous les sankaristes.
    j’appelle tous les militaires ? demeurer patriotes et refuser tout mot d’ordre venant d’une puissance ?trang?re, ? rejeter tout esprit de division.
    Aux autorit?s de la transition, rechercher les financements en chine et en russie si le monde arrogant vous met la pression; securisez les fronti?res avec la cote d’ivoire, le benin et le togo car le mal pourrait venir de l?.
    au peuple burkinab? de savoir raisonner dans le long terme, de savoir ce qu’il veut et ne pas vouloir une chose et son contraire

  7. Mr Salif Diallo.La communaut? internationale n’a soutenu aucun clan.Ils ont juste voulu tirer la sonnette d’alarme sur le caractere antidemocratique et exclusif du nouveau code electoral.Je ne suis pas politique,mais je crois pas ? ma connaissance que l’ancien clan CDP,car meme si vous n’avez pas le courage de le dire,ait une fois ecarter des partis politiques des elections.Je crois tout simplement que vous avez peur d’eux,car vous craignez que meme sans fraude ils finissent par vous battre aux urnes.Comment serez vous fier demain d’une eventuelle victoire si en realit? vous n’avez affront? que des candidats de seconde zone,et non des adversaires ? votre taille

  8. Mr warma en vous lisant j affirme que ntr democratie est encore jeune et j ose dire que votre pens? se laisse teleguide par une appciation indivuduel et non collectif.

  9. Salif sait pourkw il parle ainsi nous connaissons k ce sont les nombreux d uu pays ki creent le desordre que Dieu nous garde de sc danger

  10. Salfo ne crie pas victoire avant la guerre,l’op?ration mains propres est en route.vs avez aussi accompagnez blaiso durant sa dictature.

  11. Ce monsieur veulent la paix au burkina faso, il fait ?a pour tout le Burkina. Donc arr?tons les histoires ce monsieur m?rite la pr?sidence

  12. Mon jeune frer nous sommes en democratie et je partage et comprend vos rencoeur et. Position.mais reconait que c’est pas tous ceux qui ont travaille avec blaise qui sont mauvais ni que blaise a fait que du mauvais en 27 ans.mon type si tes trois voleurs n’avait pas quitter le navire CDP toi comme les autre ne seront pas entrain d’insulter sur faceb.remercie les dabor pour leur contribution a faire partir notre ennemi a tous blaise et son frer

  13. Bonkoungou Adama Tu fais rire. As tu pris connaissance de LA loi votee?Oubien tu parles pour parler comm on le dit? Parck c Facebook ( forum public) lieu ou chacun verse ces insanites?

  14. Mr yabre ton mentor ?tai le coll?gue du grand mr que tu traite de voleur dans un m?me gouvernement . c’est tous ds voleur? Ou bien ton mentor voulais seulement ds arachide? Rire

  15. Je donne raison au Professeur Bado Laurent qui disait k le Burkinabe est mesquin, jaloux,mechant,etc. Qu’ on le veuille ou pas on doit reconnaitre a Mr Diallo une honnetete politique et une fidelite dans son combat contre l’oppression. Ici Mr Salif ne fait k soutenir la transition et a demander tout simplement a la communaute dite internationale daider le Burkina dans sa quete de souverainete vraie. Sachons k LA lutte de c Mr est juste celle de LA jeunesse..sinon ne croyez pas kil risk sa vie pour lui meme. Vive le Faso !

  16. Aujourd’hui tu critiques la communaut? internationale ha bon, quand cette m?me communaut? internationale avait demand? a Blaise de ne pas toucher ? la limitation des mandats pr?sidentiels la tu ?tais d’accord. Ha politiki lorsque tu nous tient. Ne nous cr?er pas des probl?mes avec ces gens car ils sont trop dangereux.

  17. A ce que je sache, il a ?t? int?gr? ? la fonction publique quand seulement il ?tait ministre de l’environnement. Fait rarissime ! Et il n’a jamais ?t? autre chose que chef de cabinet, directeur de cabinet, ministre, ministre d’?tat, ambassadeur. Maintenant consultant, businessman. Un sacr? veinard ! ?tudiant licence en droit, SNP(maintenant SND) au minist?re de la justice (sous la r?volution) avec Blaise Compaor? et il y est rest? pour la suite. N? sous une belle ?toile, cet ?tudiant tr?s chanceux et hors du commun !