Réhabilitation technique de la RTB : Danielle Bougairé prospecte en France

691 0

Le mardi 7 avril 2015, la Directrice générale de la Radiodiffusion et Télévision du Burkina, Danielle Bougairé a participé à Paris, à la réunion du bureau de direction du Consortium International des Radiodiffusions et Télévisions d’Expression Française CIRTEF.

La rencontre, qui s’est tenue dans les locaux de France Télévision, a examiné à son ordre du jour, le rapport de la commission des finances et du commissaire aux comptes, et passé en revue le programme d’actions du bienum 2013-2015.

En marge de cette réunion, la directrice générale a mis à profit son séjour pour mener des actions de lobbying au profit de la RTB, qui a subi des actes de vandalisme, consécutivement aux manifestations des 30 et 31 octobre 2014, qui ont conduit au saccage des locaux et du matériel.

C’est ainsi qu’au cours d’une audience avec l’ambassadeur Eric Tiaré, elle a relevé l’impérieuse nécessité de remettre la RTB à niveau, tant sur le plan technique que sur le plan des ressources humaines et des programmes. Dans ce sens, elle a exprimé le souhait de pouvoir compter sur la représentation diplomatique du Burkina Faso, pour des actions en direction des partenaires.

Eric Tiaré a manifesté sa disponibilité à prospecter tant au niveau des acteurs étatiques qu’institutionnels, mais aussi directement avec des chaines de radiodiffusion et de télévision en France. Ce type de partenariat peut être porteur, en ce sens qu’il permettrait de bénéficier de matériel de seconde main, mais techniquement adapté aux réalités de la RTB.

C’est dans cet esprit d’ailleurs que la télévision de la francophonie, TV5 Monde a fait don d’une caméra DVCAM et de ses accessoires. Recevant ce matériel en la matinée du vendredi 10 avril, Danielle Bougairé a traduit au Directeur des systèmes d’information et des technologies de TV5 Monde, Jean-Pierre Vernès, et à la Directrice de TV5 Afrique, Denise Epoté, toute la gratitude de la RTB pour ce geste, qui va au delà du symbole, pour traduire la solidarité entre radiodiffuseurs.

Dans cette logique, elle a exprimé son indignation face à l’attaque informatique dont la chaîne a été victime le 8 avril. Cette attaque, selon le directeur des technologies, a touché près de 500 machines bureautiques, alors que la maison venait à peine d’installer du nouveau matériel pour une valeur de 3 millions d’euros. C’est dire si les dégâts sont considérables.

A. BAMBARA, A. BAGHNYAN, AmbabfParis

www.ambaburkina-fr.org

www.facebook.com/ambabfparis

[email protected]



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *