Salif Diallo à Tenkodogo : « Au MPP, nous bannissons les considérations ethniques »

336 6

La tournée régionale du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) se poursuit dans le Centre-Est. Lors de l’assemblée générale des structures régionales à Tenkodogo, le 1er Vice-Président du parti, Salif Diallo, est revenu sommairement sur le programme politique du MPP et les appartenances ethniques au Burkina. Il a aussi eu des échanges directs avec les producteurs du pôle de croissance de Bagré, le 19 avril 2015.

A environ six mois des élections couplées présidentielle et législatives du 11 octobre, l’heure est à la conquête de l’électorat.

Ainsi, Salif Diallo, le 1er Vice-Président chargé de l’orientation politique du MPP, anime depuis le 17 avril 2015 dans le Centre-Est, entre autres des assemblées générales et meetings en vue de convaincre les militants du parti à se faire enrôler massivement sur les listes électorales.

Concernant les appartenances ethniques au Burkina, « Nous disons qu’au Centre-Est ici, le MPP appartient aux Bwaba, Gourounsi, Mossi, Peulhs, Bissa,… c’est un parti de tout le monde, même les togolais qui sont venus d’ailleurs. Nous, au MPP, nous bannissons les considérations ethniques. Et celui qui se présente ici sous la barrière ethnique, il faut le renvoyer », a indiqué Salif Diallo.

Salif Diallo a reçu un arc et un bélier pour son épouse à Garango. (©Burkina24)
Salif Diallo a reçu un arc et un bélier pour son épouse à Garango. (©Burkina24)

Il a également évoqué sommairement quelques chantiers relatifs au programme politique du MPP. A l’écouter, dans toutes les Communes du Burkina, le parti décidera avec les populations, du programme à réaliser.

En entendant, le 1er chantier, selon Salif Diallo, c’est la jeunesse et son emploi, 2e chantier, il s’agit de moderniser l’agriculture, 3e, former les femmes au travail moderne, 4e, programme spécial de désenclavement interne du Burkina, 5e, éradication absolue de la pauvreté, 6e, programme social de soutien sanitaire aux anciens, etc.

La délégation conduite par le numéro 2 du MPP continue son périple dans le Centre-Est. Dans les villages de Niagho, Béguédo et Ouarégou, plusieurs nouveaux démissionnaires du CDP et adhérents au MPP ont été présentés.

Dans la province du Boulgou, Salif Diallo a sollicité le soutien du Naaba Saaga de Garango pour la réussite de l’enrôlement biométrique dans la localité et la paix au Burkina.

Le Chef lui a offert un arc et un bélier pour son épouse. Le Chef coutumier de Garango, Commune comptant 33 villages dont 33 comités de base du MPP, leur a également rassuré de son soutien indéfectible.

Le représentant de l’Union des producteurs de Bagré, Adama Bantango. (©Burkina24)
Le représentant de l’Union des producteurs de Bagré, Adama Bantango. (©Burkina24)

A Bagré, Salif Diallo a eu des échanges directs avec les producteurs pendant plusieurs heures.

« Nous étions les premiers à bénéficier de l’engrais subventionné de l’Etat, quand vous étiez ministre de l’Agriculture », a rappelé le représentant de l’Union des 3.100 producteurs de Bagré, Adama Bantango.

La mise en place des infrastructures piscicoles et écotouristiques, des joyaux faisant la fierté de Bagré et créant des emplois pour les jeunes, sont en état de délabrement. Les producteurs ont donc pris l’engagement, en tout cas, de voter le MPP afin que leurs retards soient comblées et que Bagré retrouve son lustre d’antan.

Adama Bantango a souligné notamment les problèmes de commercialisation du riz, acquisition de matériels, tracteurs, motoculteurs, eau potable, logements sociaux, école, centre de santé, piste à bétails, etc.

A Zabré, Bitou et Cinkansé, si le MPP remporte les élections du 11 octobre 2015, le 1er Vice-Président du MPP, comme promis aux populations, éradiquera l’insécurité, goudronnera les routes, créera des abattoirs frigorifiques et facilitera l’accès aux micro-crédits notamment pour les femmes.

Noufou KINDO

Burkina24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Il y a 6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre