Alerte : Près de 40 sites web de ministères et institutions burkinabè piratés

Plusieurs sites web de ministères et institutions du Burkina ont été piratés par un groupe de hackers turcs créé en 2013 et baptisé « Alsancak Tim ». Les autorités déclarent être à pied d’œuvre pour y remédier.

[Article mis à jour]

C’est aux environs de minuit, ce 23 avril 2015, que les hackers ont affiché la liste des ministères et institutions piratés sur leur page facebook.

Plusieurs départements ministériels, du sport aux finances, en passant par l’environnement, la fonction publique et de nombreuses institutions, de la Cour des comptes au Conseil constitutionnel, sans oublier le comité d’organisation du hadj sont tombés sous les attaques du groupe de hackers.  Au total, 36 plateformes ont été atteintes.

Une partie de la liste des sites piratés
Une partie de la liste des sites piratés

La plupart des ministères joints ne sont pour le moment pas encore au courant du piratage, certains sites web n’étant d’ailleurs plus fonctionnels. Seuls quelques uns sont informés et disent « travailler » à rétablir leur plateforme.

Dans un communiqué, le ministère du Développement de l’Economie numérique et des Postes  assuré que les dispositions sont prises pour y remédier.

« Aussitôt, l’incident révélé, les techniciens de l’Agence nationale de promotion des technologies de l’information et de la communication se sont mis à pied d’œuvre en collaboration d’autres services techniques notamment l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’informations (ANSSI) pour circonscrire l’attaque et rétablir dans les meilleurs délais les différents sites web des ministères et institutions« , indique-t-on dans le communiqué.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

32 commentaires

  1. CMS’ PHP a r?volutionn? la conception des sites Web.. R?sultats des courses des sites Web cl?s ? la main foisonnent et ont envahi nos institutions sans v?ritablement ?tre accompagn?s par des experts en s?curit? informatique. La secu informatique un domaine ? promouvoir pour barrer la route ? des plaisantins qui utilisent des r?seaux lugubres pour se faire de la pub sur le net… Silence on ‘antipirate ‘ par la… Shuuuut!!!!

  2. C’est s?rement un petit qui a fait ?a pour s’amuser. Rien de compliquer la dedans. En plus ce sont des sites que personne n visit d’ailleurs

  3. Loool. Je pense qu’il ya des gens performants au pays pour g?rer ?a. Mais comme tu sais au pays les gars n?glige les Ken. Il n mettent pas de rigueur. Il s disent que personne ne vont s’en prendre ? eux

  4. C’est peut-?tre des gens pay? par ceux qui sont un peu ?cart?s de la vie politique du pays actuellement l? pour emmerder le pays !!! :v

  5. Que voulez vous des jeunes diplom? dorment ala maison sans travail apres de long ?tudes…..sa ne peu que etre comme sa…..Donner nous la chance de montrer nos competances

  6. Ces dommage, rest? on est en train de reculer sans ?a rendre compte. Rester l? ? point? du doit seulement l’ex r?gime, m?me le site Web de la f?d?ration ivoirienne de football ? ?t? pirat?. Arr?t? vos accusation gratuite et sans preuve. Metter vous au travail

  7. Usage intensif de PHP via des CMS qui ne sont pas suivi ni mis ? jour, des carences s?curitaires d?s la conception, des lacunes dans les connaissances, 10 secondes doivent suffire pour faire tomber un tel site. Une forme de fatalit? et de logique quand on cultive la m?diocrit

  8. Il faut que le gouvernement prenne des mesures pour la s?curisation des sites, vous avez oubli? que le danger peut venir de partout.

  9. Au lieu de voir le diable par tout et dans tout, que le gouvernement prenne ses responsabilit?s pr s?curiser tous les sites

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page