Mariam Sankara parrainera la Convention des Sankaristes

La convention d’union du mouvement sankariste se tiendra finalement les 16 et 17 mai prochains, en raison du meeting du 25 avril en soutien à la transition.

[Article mis à jour]

Report de la date de la convention       

« Malheur aux oiseaux de mauvaise augure qui ont vite crié à l’échec de la Convention Sankariste », a dit Nestor Bassière, principal intervenant au cours de la conférence secondée par le président de l’UREFA, Alphonse Marie Ouédraogo.

La convention était initialement prévue pour se tenir aux dates des 25 et 26 avril 2015. Mais, ce ne sera pas le cas. Ce report se justifie par la décision des quatre composantes signataires de la Charte de la Transition d’organiser un meeting de soutien à la Transition ce samedi.

Quant aux raisons qui ont présidé au choix de la nouvelle date, comité d’organisation indique que la date du 17 mai rappelle « la journée anti-impérialiste ».

Les Sankaristes appellent les indécis à rallier la convention © Burkina24
Les Sankaristes appellent les indécis à rallier la convention © Burkina24

L’institution de cette journée fait suite à l’arrestation du président Thomas Sankara soit soixante et dix-neuf jours avant la Révolution d’Août 1983.

Ensuite, ce report permettra aux différents invités venant de l’extérieur d’être présents comme prévu.

La dernière raison est liée aux contraintes de réservation du lieu de la manifestation, c’est-à-dire le Palais des Sports de Ouaga 2000.

L’objet de la convention

« La convention doit aboutir à la désignation d’un candidat unique sankariste. Ensuite il faut qu’on ait des listes communes pour les législatives et les municipales et qu’on aille vers la création d’un parti politique unifié sankariste», a indiqué Nestor Batio Bassière, coordonnateur du comité d’organisation.

A la question de savoir si Mariam Sankara sera investie candidate de la convention, le comité d’organisation a répondu par la négative. Pour Nestor Batio Bassière, « Mariam vient pour parrainer ». Alphonse Ouédraogo tout en réaffirmant l’appartenance de Mariam Sankara à la famille sankariste assure que sa venue n’est en premier lieu liée à la présentation de sa candidature.

Selon Nestor Bassière, toutes les candidatures sont cependant recevables et que l’épouse du président Sankara peut postuler si elle le désire.

Un appel aux indécis. L’organisation de la convention a été structurée en cinq sous-commissions. La conférence a également été le lieu pour le comité de lancer de nouveau un appel à tous les partis sankaristes, aux personnes ressources, aux organisations de la société civile non encore engagées dans la dynamique de la convention à la rejoindre.

Pour rappel, la convention compte neuf formations politiques que sont l’UREFA (URD/MS, ADR, la Convergence de l’Espoir), le Front progressiste sankariste (UNIR/PS, FFS, CNR/MS, CDR/MT), le CDS, le Prit Lanaya et 16 organisations de la société civile.

Oui Koueta (stagiaire)

Burkina24



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

48 commentaires

  1. Mme n vs laissez pas flatter pas des gens ki veullent profiter du nom de votre mari et de vs,de grace restez en dehors si non vs allez ternir l’image et la memoire de thomas sankara.

  2. Madame sankara n’est incons?quent comme vous pour chercher ? ?tre candidat. Pendant que vous y ?tes pourquoi ne demandez vous pas aux fr?re de sankara d’?tre aussi candidats. Arr?tez vos b?tises. Sankara restera grand et irrempla?able m?me pas par sa femme.

  3. en quoi es ce que sa candidature salirait l?ic?ne Thomas Sankara? a t-elle une id?ologie diff?rente de celui-ci? ou les burkinab?s pr?f?reraient un Pantin(majorette de l?imp?rialisme) a une femme « politiquement immature »?

  4. Que dieu parle a cette femme enfin que ne naccepte jamais detre candidat . Parcequelle risque de trainer le nom de sont mari dans la bou

  5. Ca n’engage que les Sankaristes comme les gebs ne savent pas se faire respecter dans ce pays, qu’elle vienne se faire ridiculis? et salir la memoire de son epoux et celui des sankaristes

  6. Un petit conseil ? l’ancienne premi?re dame, pour garder l’honneur et le respect de votre d?funt ?poux svp mettez vous a l’?cart des activit?s politiques.

  7. grand soeur stp ne te m?l pas dan ses sal jeux d politq stp rert or d sa demand seulement la jsutice pour notr gran frer ISIDOR SANKARA

  8. Le respect tr?s profond que j’ai pour Thomas Sankara et le peuple du Burkina Faso m’autorisent ? demander ? Mariam Sankara, de ne pas monter dans l’ar?ne politique, cela ne t ertinira en rien l’image du h?ros de l’Afrique mais ce n’est pas bon pour elle! Notre r?ve est l’un des enfants de Thomas Sankara dirige le Burkina Faso!

  9. Mama reste dans l’ombre, et jouie du respect et de l’honner de ton peuple. Tom-Sank est un hero national et international, ne ternie pas ses oeuvres et sa memoire. Eloigne toi de toute idee d’etre candidate.

  10. Le pass? ne doit pas trop influer l’avenir radieux de notre pays. S’elle est a mesure de dirriger bien le BF, pourquoi pas??

  11. En plus d etre integre, intelligent, honn?te, d’aimer son pays et son peuple Sankara avait du go?t, il a une tr?s belle femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page