Burkina : Les techniciens ont pu rétablir le fonctionnement des sites web attaqués

460 3

Victimes d’attaques de cybercriminels dans la nuit du 22 au 23 avril 2015, les différents sites web des ministères et institutions qui avaient été inaccessibles durant toute la journée du 23 avril 2015, ont été rétablis ce vendredi 24 avril 2015, selon un communiqué du Ministère du Développement de l’Economie numérique et des Postes.

Les techniciens de l’Agence nationale de promotion des technologies de l’information et de la communication (ANPTIC) et de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’informations (ANSSI) ont pu circonscrire l’attaque et rétablir le fonctionnement des sites web attaqués.

Le Ministère du Développement de l’Economie numérique et Postes félicite les techniciens qui, par leur promptitude et leur capacité de réaction, ont permis le rétablissement des sites web des ministères et institutions.

Le ministère invite donc les usagers des sites web et l’ensemble de la population à la consultation de ces sites web, véritables outils de communication du gouvernement.

Par ailleurs, il est indiqué dans le communiqué que les techniciens vont poursuivre le travail pour une meilleure sécurisation des sites web institutionnels afin de minimiser les risques d’attaque.

Noufou KINDO

Burkina24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. Salut a tous je suis certifie CEH . pirater un site web au bf sa peu etre juste un sabotage ou juste pour voler des information sur une peronne.se type de piratage est du D DOS donc rien de grave.

  2. y a une question qui terrorise mes m?ninges : qui peut bien en vouloir aux sites gouvernementaux? Les hackers, me r?pondra t-on certainement. Mais ? quelles fins? Et si. . . et si. . . ? J’esp?re l’origine de l’attaque a pu ?tre localis?e.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *